Le Times of Israel vous fait vivre en direct les événements du mardi 19 août, 43ème jour de l’opération Bordure protectrice. Après qu’une trêve de cinq jours ait expiré lundi à minuit, il semble que les parties aient accepté une prolongation de 24 heures de la trêve mardi parmi des annonces contradictoires sur l’avancée des négociations au Caire pour un accord à long terme entre Israël et le Hamas.

Fin du direct

La plupart des écoles dans le sud n’ont pas d’abris appropriés

La plupart des écoles dans le sud d’Israël n’ont pas des abris appropriés, rapporte la radio militaire.

A Kiryat Gat et Ofakim, plus de la moitié des écoles sont considérées comme étant dangereuses en cas d’attaque à la roquette.

Le Jihad islamique prêt à beaucoup, mais pas à n’importe quel prix

Khaled al-Batsh, le représentant du Jihad islamique de la délégation palestinienne, a déclaré que les efforts de négociation au Caire ont failli s’effondrer, avant que la prolongation de 24 heures de la trêve ait été convenue, rapporte Ynet.

Il ajoute que « la délégation palestinienne est déterminée à atteindre les exigences du peuple palestinien et est prête à signer un accord [avec Israël], mais pas à n’importe quel prix. »

Batsh ne donne pas davantage de précision.

« Israël a renoncé à la démilitarisation de la bande »

Ashraf al-Ajrami, l’ancien ministre palestinien de l’Autorité des prisonniers, dit que la délégation israélienne a renoncé à ses exigences de démilitariser la bande de Gaza.

Selon Ajrami, Israël a convenu à la place, l’installation d’un groupe de travail international chargé d’empêcher les armes d’atteindre la bande de Gaza.

« On estime que la demande d’Israël ne peut être réalisée, » dit-il lors d’une interview radio de l’armée.

« La partie israélienne va bientôt être satisfaite avec un Hamas qui a un accès limité aux armes, et c’est ce qui va finir par être le résultat des pourparlers au Caire, » conclut-il.

Un policier blessé alors que des pierres sont jetées sur le mont du Temple

Selon la police, des pierres ont été lancées sur un groupe de visiteurs juifs au mont du Temple, blessant légèrement un policier à la jambe. Le policier reçoit des soins sur les lieux.

Un mineur Palestinien soupçonné de jeter la pierre est détenu.

Selon la police, les visites sur le site se poursuivent comme d’habitude.

Vue sur le Mont du Temple, le 12 décembre 2013 (Crédit : Flash90)

Vue sur le Mont du Temple, le 12 décembre 2013 (Crédit : Flash90)

Abbas mercredi à Doha pour des consultations avec le Qatar et Meshaal

Mahmoud Abbas se rendra mercredi soir à Doha pour des consultations sur les négociations en cours en vue d’une trêve durable dans la bande de Gaza, a indiqué mardi à l’AFP l’ambassadeur de Palestine au Qatar.

La visite d’Abbas à Doha avait été annoncée initialement pour lundi soir par des responsables palestiniens au Caire où Palestiniens et Israéliens négocient par l’intermédiaire des Egyptiens une trêve durable.

« Le président Abbas est attendu mercredi soir à Doha où il aura jeudi des entretiens avec l’émir du Qatar et des consultations avec le chef du Hamas Khaled Mechaal sur les négociations en cours » avec Israël, a déclaré l’ambassadeur Monir Ghannam.

Abbas, « dont la visite à Doha était programmée dès le début pour mercredi », doit aborder avec ses interlocuteurs « les derniers développements des négociations » entre Palestiniens et Israéliens sur une trêve durable ainsi que sur « les secours et la reconstruction de la bande de Gaza », a-t-il ajouté.

Selon M. Ghannam, le président de l’Autorité palestinienne doit se rendre, après Doha, en Egypte dans le cadre des contacts que la direction palestinienne entreprend « pour des consultations avec toutes les parties concernées » par le conflit israélo-palestinien.

– AFP

Le Hamas dit plus d’extension plus de trêve : accord ou rien

Un responsable politique du Hamas Izzet al-Rishak dit que la délégation palestinienne ne prolongera pas la trêve plus longtemps après minuit.

« Si elles ne parviennent pas à formuler un accord, les négociations prendront fin, » dit Rishak.

« Nous ne sommes pas intéressés à prolonger les négociations davantage, » a-t-il ajouté, selon Ynet.

« Une grande partie de la délégation ne voulait pas prolonger la trêve, jusqu’aux derniers moments avant l’expiration de [la trêve]. »

5 agents de Gaza inculpés à Beer Sheva

Cinq habitants de Gaza arrêtés lors de l’opération Bordure protectrice sont jugés par le tribunal de district de Beer Sheva.

Ils sont accusés de tentative d’assassinat, diverses infractions liées aux armes, ont effectué un entraînement militaire interdit, étaient en contact avec un agent étranger, et pour appartenance à une organisation illégale.

Les autorités cherchent à prolonger leur détention jusqu’à la fin de la procédure judiciaire, rapporte Israel Radio.

Des parents veulent ajouter les noms des frères et sœurs sur la tombe d’un soldat

Les parents de Lee Mat, un parachutiste de l’armée qui a été tué dans Gaza demandent que les noms de ses frères et sœurs soient inscrits sur sa pierre tombale, et pas seulement celui de sa mère et de son père, comme c’est la coutume dans les cimetières de l’armée.

Le ministère de la Défense déclare que même si la requête n’est pas en accord avec les règles de l’armée, un comité spécial se réunira pour discuter de la demande de la famille.

Lee Matt (Crédit : capture d'écran Deuxième chaîne)

Lee Matt (Crédit : capture d’écran Deuxième chaîne)

La mère de Mat, Smadar, a expliqué à la Radio de l’Armée qu’inscrire les noms des frères et sœurs de son fils ne poserait pas de problème à l’uniformité du cimetière.

« Nous demandons simplement d’ajouter une petite ligne à la pierre tombale », explique-t-elle.

« Ils [les frères et sœurs de Mat] font partie de notre famille. Ils sont liés à lui tout autant que nous le sommes en tant que parents ».

Lapid engage la réhabilitation de Gaza

Israël doit mettre en place un comité composé de plusieurs puissances régionales afin de discuter de la réhabilitation de la bande de Gaza, a indiqué le ministre des Finances Yair Lapid, selon Ynet.

Lapid dit aussi que le comité doit exiger que le Hamas soit démilitarisé, et doit s’assurer que les préoccupations de sécurité d’Israël soient suffisamment prises en compte.

« Notre demande est le calme et la sécurité des résidents d’Israël, et ce n’est pas pour rien que la délégation au Caire ne comprend que des membres qui comprennent les exigences en matière de sécurité, » dit-il lors d’une visite au Collège Sapir près de la ville de Sderot.

« C’est l’exigence d’Israël, de la sécurité. »

Le ministre des Finances israélien Yair Lapid (Crédit : Flash 90)

Le ministre des Finances israélien Yair Lapid (Crédit : Flash 90)

Le député Cabel se verse de l’eau glacée sur la tête

Le député travailliste Eitan Cabel est devenu le deuxième membre de la Knesset à accepter le Défi du Seau de Glace au profit de la Fondation ALS dans le combat contre la maladie de Lou Gehrig, après le député de Yesh, Atid Dov Lipman. Il s’est joyeusement versé un seau d’eau sur la tête hier.

Nu pied et portant un vieux t-shirt, on peut voir Cabel sur une vidéo postée sur sa page Facebook après qu’il se verse de l’eau glacée sur lui-même.

Cabel désigne le député de Yesh Atid, Ofer Shelah à faire de même.

« J’espère que tu as préparé un seau et que tu ne vas pas de dégonfler, parce que je te défie », dit Cabel à Shelah dans un post Facebook.

Un soldat disparu depuis dimanche

La police israélienne a lancé une demande d’aide pour trouver un soldat de Tsahal David Menahem Gordon, 21 ans, qui a été vu pour la dernière fois le dimanche vers midi dans l’établissement Medical Corps dans la base de l’armée à Zrifin.

Le soldat disparu, tel que décrit par la police, fait environ 1,70 mètres, a les yeux noir, les cheveux courts et bruns. Il était habillé en IDF uniforme et portait un béret violet. Le soldat portait un fusil d’assaut Tavor Micro et un grand sac à dos bleu et noir.

Plus de prestations de chômage pour les habitants du Sud

La Commission du Travail et des Affaires sociales indique que la période maximale d’admissibilité à l’assurance-chômage offerte aux résidents vivant dans des communautés adjacentes à la bande de Gaza sera prolongée de 25 jours.

En vertu de la nouvelle réglementation, les soldats démobilisés auront droit à 95 jours au lieu de 90 jours de chômage, les personnes âgées de moins de 25 ans auront droit à 75 jours au lieu de 50 jours, les gens âgés de 25-28 auront droit à 92 jours au lieu de 67 aujourd’hui, et les personnes âgées de 28 à 35 qui ont un maximum de deux membres de la famille à leur charge pour un soutien financier auront droit à 125 jours de chômage au lieu de 100.

Eli Yishai : L’État islamique, pareil que le Hamas

Eli Yishai, député Shas dit « qu’il n’y a aucune différence entre l’Etat islamique et le Hamas » et exhorte le gouvernement à déclarer les accords d’Oslo de « catastrophe ».

Yishai faisait allusion aux rapports d’un plan allégué par les agents du Hamas pour orchestrer un coup d’Etat en Cisjordanie visant à renverser l’Autorité palestinienne.

« L’accord d’Oslo a créé un ‘Hamastan’ dans le sud et a envoyé l’Etat d’Israël dans des abris », dit Yishai, selon le site Kikar Hashabbat.

Eli Yishai (Capture d'écran : Knesset Channel)

Eli Yishai (Capture d’écran : Knesset Channel)

« Si, à Dieu ne plaise, le Hamas était en mesure de réaliser, ne serait-ce, qu’une petite partie de ses plans, nous aurions été exposés à des tirs massifs de roquettes sur Jérusalem et le centre d’Israël, avec un avertissement de seulement 15 secondes. »

Le porte-parole du Hamas affirme qu’Israël ne veut pas d’accord

Le porte-parole du Hamas, Sami Abu Zuhri dit qu’Israël est responsable de l’arrêt dans les négociations en cours au Caire, rapporte Ynet.

Il dit qu’Israël « traîne des pieds et ne montre aucun désir de parvenir à un accord. »

Abu Zuhri dit que le Hamas est « prêt à faire face à toutes les possibilités et à tous les développements. »

Les soldats lancent un défi « Hamas contre houmous »

Le défi seau d’eau glacée est dépassé, le défi houmous est maintenant lancé.

Trois soldats de l’armée israélienne ont donné une nouvelle tournure au défi populaire sur Internet au profit de la Fondation ASL qui lutte contre la maladie de Lou Gehrig : se barbouiller le visage de pâte de houmous au lieu de se renverser de l’eau glacée sur la tête.

Les soldats ont déclaré que ce défi absurde, qu’ils ont appelé le Hamas contre le houmous, a été conçu pour mettre l’accent sur les nombreuses qualités de cette crème originaire du Moyen-Orient en contraste avec les qualités nulles du groupe terroriste basé à Gaza.

« Le Hamas est une organisation terroriste qui menace la vie des Palestiniens et des Israéliens », explique Corey Feldman dans la vidéo, 26 ans, le cerveau derrière ce défi.

« Le Houmous, d’autre part, est délicieux ».

Les trois soldats ont aussi exhorté les autres à accepter le défi « Hamas contre houmous »

Incendie près de la base militaire Lakis

Quatre équipes de lutte contre incendie de Kiryat Gat et d’Ashkelon travaillent à éteindre un incendie qui a éclaté près de la base militaire de Lakis. Des avions luttent contre l’incendie sont sur ​​les lieux.

Les Turcs vont envoyer une centrale flottante à Gaza

La société turque de transport Karadeniz annonce qu’à la lumière de la crise énergétique dans la bande de Gaza, elle prévoit d’envoyer une centrale d’énergie mobile et flottante avec pour fournir de l’électricité à l’enclave côtière.

L’annonce de Karadeniz survient après la déclaration du ministre turc de l’Energie Taner Yildiz qui a affirmé qu’un navire produisant de l’électricité serait envoyé à Gaza dès que les installations portuaires dans la bande de Gaza seront modernisées.

Tirs de roquettes depuis la bande de Gaza

Selon le bureau du porte-parole de l’armée, plusieurs roquettes ont été tirées sur Israël depuis la bande de Gaza. Par ailleurs, les utilisateurs de Twitter ont signalé de grandes explosions près de Beer Sheba. Les sirènes d’alerte n’ont pas retenti.

Ce sont les premiers tirs de roquettes depuis que la trêve entre Israël et le Hamas a été annoncée.

Netanyahu ordonne à Tsahal de frapper Gaza après des tirs de roquettes

Les responsables israéliens disent qu’après que le Hamas a violé le cessez-le-feu en lançant des roquettes sur la ville méridionale de Beer Sheva, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a chargé l’armée israélienne d’attaquer des cibles terroristes dans la bande de Gaza, tweete le journaliste du quotidien Haaretz Barak Ravid.

Un responsable affirme que l’armée ripostera

Un responsable de la sécurité israélienne affirme que l’armée ripostera aux roquettes tirées de la bande de Gaza il y a quelques minutes vers le sud d’Israël, selon le correspondant militaire Alon Ben David de la Dixième chaîne.

Netanyahu donne l’ordre de tirer sur Gaza

Les responsables israéliens affirment que suite à la violation du cessez-le-feu par le Hamas qui a tiré des roquettes sur la ville méridionale de Beer Sheba, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a chargé l’armée israélienne d’attaquer des cibles terroristes dans la bande de Gaza, selon le tweet du journaliste d’Hareetz Barak Ravid.

Etat d’explosions près de Ashdod, Ashkelon

Il y a des rapports non confirmés d’explosions près des villes d’Ashdod et d’Ashkelon. Elles surviennent peu après que roquettes ont été tirées à Beer Sheva, causant la rupture du cessez-le-feu. Israël a chargé l’armée israélienne de riposter.

Il n’y a aucune confirmation immédiate des rapports, et aucune sirène n’a été déclenchée dans les deux villes.

L’armée lance ses frappes sur la bande de Gaza

L’armée israélienne affirme qu’elle est actuellement en train de cibler des sites terroristes dans la bande de Gaza en réponse aux tirs de roquettes sur la ville méridionale de Beer Sheba. Tirs qui ont mis fin à l’extension de la trêve de 24 heures convenue hier soir.

Il n’y a pas de rapports dans l’immédiat de Gaza concernant les frappes.

Le Premier ministre rappelle les délégués du Caire

Le Premier ministre et le ministre de la Défense ont demandé à la délégation israélienne des pourparlers du Caire de rentrer en Israël en raison de la violation de cessez-le-feu par le Hamas, selon Israël Radio qui citent des sources diplomatiques.

Israël a lancé des frappes dans le nord de Gaza

Les agences de presse de Gaza signalent qu’Israël tire sur des zones ouvertes dans le nord de la bande de Gaza et sur les eaux près de la côte de Gaza.

L’armée a touché 10 cibles dans la bande de Gaza

L’armée israélienne a jusqu’ici touché 10 cibles terroristes dans la bande de Gaza au cours de ses premières frappes après les tirs de roquettes qui ont touché le sud d’Israël, rompant le cessez le feu plus tôt cet après-midi, affirme le correspondant militaire de la Deuxième chaîne Roni Daniel .

Une roquette touche la région d’Eshkol

Après que les sirènes se soient déclenchées dans la région d’Eshkol dans le sud d’Israël, au moins une roquette aurait explosé dans une zone ouverte sans causer de blessures ou de dommages.

Le projectile est le quatrième tiré depuis la bande de Gaza sur Israël au cours de ces dernières heures.

Fausse alerte pour la région d’Eshkol

La Deuxième chaîne signale que son annonce sur le tir d’une roquette dans la région d’Eshkol était une fausse alerte.

Le Hamas affirme que 2 enfants ont été blessés

Deux enfants ont été blessés lors des frappes aériennes israéliennes près de Rafah, selon le porte-parole du ministère de la Santé du Hamas. Il ne donne aucune précision sur la gravité de leurs blessures.

« Pour le calme, Israël doit faire ce que nous disons »

Le Porte-parole du Hamas dans la bande de Gaza Mouchir al-Masry affirme : « Si Israël veut le calme, il doit adhérer aux exigences et aux droits des Palestiniens. »

Cette annonce intervient quelques heures après la rupture de la trêve, quand des roquettes tirées depuis la bande de Gaza ont explosé près de Beer Sheva. Aucun groupe palestinien n’a revendiqué ces tirs.

La police est à l’endroit où la roquette a explosé

Selon un porte-parole de la police, elle se trouve à l’un des sites où les roquettes ont atterri près de Beer Sheva. Aucun blessé ou dégât n’ont été signalé lors de l’incident, qui a mis fin au cessez-le-feu entre Israël et le Hamas.

Hamas affirme ne pas être au courant des tirs de roquettes.

Le Hamas nie être les auteurs des attaques

Le porte-parole du Hamas, Sami Abou Zouhri affirme que son organisation n’a « aucune connaissance des tirs de roquettes depuis le territoire de la bande de Gaza » et accuse Israël de l’escalade de la violence.

« Ces attaques visent à faire basculer les négociations du Caire, [et] Israël est responsable», déclare-t-il.

Des milliers de Gazaouis fuient les abords de la frontière avec Israël

Des milliers de Palestiniens ont fui mardi l’est de la ville de Gaza par peur d’une reprise des frappes israéliennes contre la bande de Gaza, ont rapporté des témoins.

Un journaliste de l’AFP a vu pour sa part des centaines de Gazaouis encombrés de sacs et de matelas abandonner Chajaiya pour aller s’abriter dans les écoles de l’ONU transformées en refuges. Chajaiya, à l’est de la ville de Gaza, fait face à la frontière israélienne et a été dévasté par les frappes israéliennes pendant la guerre.

– AFP

Une roquette abattue à Netivot

Le dôme de fer a fait sa première interception de la semaine sur la ville du sud. On ne sait pas combien de roquettes ont été lancées dans la dernière volée.

Une délégation arabe en Suisse pour une conférence sur la protection des civils

La Ligue arabe a dépêché mardi une délégation ministérielle en Suisse pour discuter de la tenue d’une conférence sur la protection des civils dans les territoires palestiniens.

Le départ de la délégation est intervenu alors que les hostilités ont repris entre le Hamas et Israël avec des tirs de roquettes palestiniennes et des frappes de représailles en pleine trêve.

Selon l’agence koweïtienne KUNA, la délégation est conduite par le ministre koweïtien des Affaires étrangères, cheikh Sabah Khaled Al-Sabah, dont le pays assure la présidence de la Ligue arabe.

Elle doit rencontrer des responsables suisses pour évoquer la tenue d’une conférence des « Etats parties à la 4e Convention de Genève sur la protection des civils en temps de guerre, à la lumière des bombardements et des destructions dont est victime le peuple palestinien désarmé dans la bande de Gaza », a précisé l’agence.

Outre les responsables suisses, dont le pays est « dépositaire de la 4e Convention de Genève », la délégation arabe doit s’entretenir avec ceux du Comité international de la Croix-rouge (CICR) et du Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) au sujet des aides humanitaires et des secours à apporter aux Palestiniens à Gaza.

La délégation comprend aussi des ministres des Affaires étrangères du Maroc et de l’Autorité palestinienne, ainsi que le secrétaire général de la Ligue Nabil al-Arabi, selon la KUNA.

Fin juillet, la Suisse avait indiqué mener des consultations informelles à la demande du président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas pour la tenue d’une conférence avant la fin de l’année sur la protection des civils dans les territoires.

Les Conventions de Genève ont pour objectif de protéger les personnes ne participant pas aux opérations armées dans les situations de conflits.

Selon les Palestiniens, la 4e Convention de Genève qui vise à protéger « les personnes civiles en temps de guerre » est constamment violée par Israël.

– AFP

Kiryat Gat, Rehovot reprennent le mode d’urgence

La ville du sud de Kiryat Gat annonce après la reprise des tirs des roquettes qui ont commencé à tomber sur Israël depuis la bande de Gaza une fois de plus, que le marché de la ville et les piscines publiques et les jardins d’enfants seront fermés.

La ville de Rehovot ouvre ses abris publics et met en place une ligne téléphonique municipale d’urgence.

3 Gazaouis blessés dans les frappes israéliennes, selon le Hamas

Trois habitants de Gaza ont été blessés dans le nord de la bande de Gaza par un raid aérien israélien, a déclaré le porte-parole ministère de la Santé du Hamas Ashraf al-Qodra.

Il dit que cinq Palestiniens ont été blessés dans les attentats d’aujourd’hui, qui viennent à la suite de tirs de roquettes depuis la bande de Gaza, rompant la trêve de 24 heures.

« Pas de progrès » dans les négociations de cessez-le-feu

Les négociations indirectes au Caire entre le Hamas et Israéliens pour transformer un cessez-le-feu expirant dans 4 heures en trêve durable n’ont enregistré aucun progrès mardi, ont annoncé les négociateurs palestiniens alors que les hostilités ont repris dans la bande de Gaza.

Le fragile cessez-le-feu, interrompu par des tirs de la bande de Gaza, qui durait depuis 12 jours et qui a été prolongé de 24 heures lundi, doit expirer à minuit, heure locale.

Mais dans l’après-midi, Israël a mené des raids aériens sur la petite enclave palestinienne après des tirs de roquettes de la bande de Gaza sur le territoire israélien.

– AFP

Tsahal effectue 25 frappes sur Gaza

L’armée israélienne a mené des frappes aériennes sur la bande de Gaza au cours des dernières heures, et les groupes terroristes de Gaza ont lancé au moins huit roquettes sur Israël.

Tirs de roquettes près d’Ashdod

Pas de blessés ou de dommages rapportés après un projectile tiré de la bande de Gaza qui a explose dans un terrain vague près de la ville d’Ashdod.

Le soldat disparu David Gordon retrouvé mort

L’armée israélienne a dit que le caporal. David Gordon, qui a disparu dimanche, a été retrouvé mort cet après-midi dans le centre d’Israël avec son arme à ses côtés.

Gordon, soldat de la brigade Givati, originaire de Jérusalem, était âgé de 21 ans.

La police militaire de l’armée israélienne a lancé une enquête sur la mort de Gordon.

David Gordon

David Gordon

Tirs de roquettes au nord de la bande de Gaza

Ni blessés ni dégâts sont signalés dans une explosion près de la clôture de la frontière avec la bande de Gaza dans la région côtière d’Ashkelon.

Les chances d’un cessez-le-feu durable « s’évaporent », dit le Hamas

Les chances de parvenir à un cessez-le-feu durable à Gaza dans les négociations indirectes du Caire avec Israël « s’évaporent », a jugé mardi un représentant du Hamas au sein de la délégation de négociateurs en Egypte.

« Il n’y a pas de progrès dans les négociations, les chances de parvenir à un accord s’évaporent et nous tenons les occupants sionistes pour entièrement responsables de cette situation », a déclaré à l’AFP Ezzat el-Rishq, un haut responsable du Hamas, qui contrôle de facto la bande de Gaza.

L’Egypte dit que les pourparlers de cessez-le-feu sont annulés

Le ministère des Affaires étrangères de l’Egypte dit que les pourparlers de cessez-le-feu entre Israël et les Palestiniens ont été annulés indéfiniment au milieu de la reprise des combats.

Les communautés à 40 km de Gaza doivent ouvrir les abris

Le commandement de la Défense passive indique que toutes les villes et villages dans les 40 kilomètres de la bande de Gaza doivent ouvrir les abris publics.

Selon le correspondant du GlobalPost, Noga Tarnopolsky, les villes du centre d’Israël, bien au-delà du rayon de 40 km, ont déjà ouvert leurs abris sans ordres du commandement de la Défense passive et ce, par mesure de précaution

Etats-Unis : Nous reprochons au Hamas la rupture du cessez-le-feu

Les États-Unis se disent « très préoccupés » par la violation d’un cessez-le-feu prolongé entre Israël et le Hamas, plaçant la responsabilité de tirs de roquettes depuis la bande de Gaza au Hamas, bien qu’aucune organisation terroriste n’a revendiqué la responsabilité du barrage de mardi.

« Nous sommes très préoccupés par le développement d’aujourd’hui et condamnons les tirs de roquettes renouvelés », explique la porte-parole adjoint du Département d’Etat Marie Harf tout en informant la presse.

Elle note que les États-Unis a confirmé que des roquettes ont été tirées depuis la bande de Gaza, et que « le Hamas est responsable de la sécurité de la bande de Gaza. »

Harf rappelle que les Etats-Unis soutiennent le droit d’Israël à se défendre contre les attaques terroristes de Gaza.

– Rebecca Shimoni Stoil

Les Palestiniens ont présenté leur version finale

« La délégation palestinienne a présenté sa réponse finale à la proposition (de cessez-le-feu durable) des Egyptiens. Les Egyptiens l’ont remise à la délégation de l’ennemi, qui est repartie (du Caire) avec l’excuse qu’ils doivent la présenter à leur gouvernement », a déclaré un haut responsable du Hamas, sur Twitter, Ezzat al-Rishq.

– AFP