La Knesset a accueilli, hier, sa première journée pour les droits de la communauté LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et transsexuels). A l’occasion de cet événement plusieurs conférences ont été tenues concernant la situation de la communauté LGBT en Israël.

En parallèle un rapport commandé par la communauté LGBT indique que les incidents à caractère homophobe ont fortement augmenté en Israël en 2015.

Selon ce rapport, il y a eu 256 plaintes de harcèlement ce qui correspond à une augmentation de 54 % par rapport à 2014, rapporte Ynet.

Ces actes homophobes interviennent aussi bien sur l’espace public (29 %), que dans les médias (14 %) mais aussi à l’école (13 %) que sur le lieu de travail (7 %) et dans les rangs de l’armée israélienne (6 %). 6 % de ces incidents ont lieu au sein de la famille.

L’approbation de reconnaitre cette communauté à la Knesset a été rendue possible par la collaboration de plusieurs députés issus de partis politiques différents tels que Meretz, Yesh Atid, l’Union sioniste et le Likud.

Amir Ohana, député du Likud et homosexuel, a tenu a remercié Merav Michaeli (Union sioniste) pour cette initiative et pour la promotion de cette journée LGBT à la Knesset.

Merav Michaeli, députée de l'Union sioniste parle à la Knesset, le 27 février 2013 (Crédit : Flash90)

Merav Michaeli, députée de l’Union sioniste parle à la Knesset, le 27 février 2013 (Crédit : Flash90)

« Cette journée montre ce qui a été réalisé en Israël au regard des droits LGBT, » a déclaré Amir Ohana. « Bien sur, nous avons encore beaucoup de travail, et j’espère que nous serons capable de faire le maximum d’efforts pour réussir, » a-t-il ajouté.

Le député du Likud s’est vu optimiste quant à l’évolution de la société israélienne au regard de la participation de députés ultra-orthodoxes à la journée de mardi.

« Des changements surviennent à tous les niveaux, » a déclaré le député. Soulignant néanmoins qu’il reste du chemin à parcourir, « nous continueront et éventuellement nous arriveront à la destination finale – égalité et liberté pour tous, » a conclu Alir Ohana.

Quant à la députée Merav Michaeli, elle a souligné que la loi israélienne était toujours discriminatoire envers la communauté LGBT, sujet qui a été abordé au cours de la journée d’hier.

De son côté, le Premier ministre Benjamin Netanyahu est intervenu afin de dire une phrase. « Cette phrase est simple : toute personne a été créée à l’image de Dieu. C’est cette idée qui a été apportée par notre communauté il y a des milliers d’années et c’est également le principe qui doit diriger nos vies tous les jours ».