L’électorat israélien est jeune. 16 % des électeurs ont moins de 24 ans, environ 30 % sont âgés de 25 à 39 ans contre 31 % qui sont dans la tranche 40 – 59 et 23 % qui ont plus de 60 ans.

Depuis les dernières élections, qui ont eu lieu en 2013, le nombre d’électeurs inscrits sur les listes électorales en Israël a augmenté de 4,5 %, ce qui représente 231 000 personnes, selon Ynet.

80 % des électeurs admissibles sont Juifs, 15 % sont des Arabes ou des Druzes, tandis que 5 % appartiennent à différentes catégories (comme les Chrétiens ou les résidents sans appartenance religieuse).

Ces chiffres ne prennent pas en compte les personnes ne disposant pas du droit de vote parce qu’ils n’ont pas la citoyenneté israélienne – à savoir les Arabes de Jérusalem-Est et les Druzes du plateau du Golan.