Athènes – Des vandales ont profané le cimetière juif de la ville de Larissa, au centre de la Grèce, avec des tags de croix gammées et de messages antisémites sur le mur du cimetière.

Une croix gammée a été taguée sur les portes du cimetière, tandis que le mot « Juden », le symbole « SS », et l’épithète « 6 millions » ont été griffonnés sur les murs du cimetière, a fait savoir mercredi la communauté juive.

« Nous demandons à la justice, aux élus locaux et la police de prendre toutes les mesures nécessaires pour arrêter et punir les coupables et de protéger les lieux juifs dans notre pays, » a fait savoir une déclaration conjointe de la Communauté juive de Larissa et du Conseil central des communautés juives en Grèce.

Il y a eu plusieurs cas de vandalisme cette année dans les cimetières juifs et dans des mémoriaux de l’Holocauste en Grèce.

« L’antisémitisme n’est pas seulement une menace pour les Juifs. L’antisémitisme est une menace pour notre démocratie,  » dit encore la déclaration.

Une récente enquête de l’Anti-Defamation League a montré que la Grèce a le taux le plus élevé d’attitudes antisémites en Europe : 69 % des Grecs partageraient des opinions antisémites. C’est près de deux fois le taux du pays qui se situe derrière, la France, avec 37 %.