Dans la dernière sortie d’une série de déclarations anti-israéliennes sur Twitter du Guide suprême iranien Ali Khamenei, le lynchage à Ramallah de 2000 est salué.

Poursuivant son offensive frénétique sur Twitter, le Guide suprême iranien salue les attaques terroristes palestiniennes contre des Israéliens, écrivant que les « Palestiniens ont déshonoré Israël les mains nues ».

Il ajoute une date dans le post – 14 octobre 2000 -, une référence au lynchage à Ramallah de deux soldats réservistes de Tsahal.

L’homme qui représente l’un des derniers obstacles à l’approbation iranienne d’un accord sur le nucléaire écrit que « les responsables américains sont tenus de montrer de la considération pour Israël et de couvrir ses crimes ».

Khamenei, qui devra approuver avec le Parlement iranien tout accord avec le P5 + 1, a ajouté que « l’argent et le pouvoir des sociétés sionistes ont troublé [les autorités américaines] ».

« Les États-Unis sont face à un dilemme. Ils devraient cesser d’aider Israël, sinon, ils feront face à plus de perte dans le monde. »