Les étudiants et les universitaires d’une université au Pakistan sont confrontés à la colère de l’administration après que l’État d’Israël ait été représenté à un jeu de simulation organisé par Model United Nations la semaine dernière.

L’Université internationale islamique d’Islamabad (IIUI) a expulsé les organisateurs de l’événement, un conseiller ainsi qu’un doyen – et annulé l’ensemble de l’événement – après qu’un stand israélien ait été mis en place dans le cadre de l’événement, avec une photo du Premier ministre Benjamin Netanyahu et le drapeau israélien, selon un rapport publié par Tribune Express, une édition du New York Times.

Le rapport mentionne que les étudiants « ont enfilé des costumes israéliens et faisaient de leur mieux pour représenter la culture du pays, » mais ne précise pas de quels « costumes israéliens » il s’agissait.

L’université a fait savoir qu’elle était susceptible de prendre des mesures disciplinaires contre les étudiants et a ouvert une enquête sur l’incident.

Model United Nations (MUN) est un jeu de simulation dans lequel de nombreuses universités à travers le monde prennent part, comme une méthode pédagogique d’apprentissage de l’organisation mondiale et de ses fonctions. Les étudiants sont affectés à des pays qu’ils doivent représenter sur la « scène mondiale ».

Les étudiants de l’IIUI, en particulier les membres de la branche étudiante du Jamaat-e-Islami, qui ont participé à la foire « Global Village » vendredi se sont dits « choqués » par la présence du stand et ont exigé que la direction prenne des mesures.

Selon un organisateur qui a parlé à Tribune Express, l’événement aurait été annulé après qu’une centaine d’étudiants se soient présentés avec des matraques et menacés de recourir à la violence.

L’université a déclaré dans un communiqué que le stand a été mis en place sans la connaissance ou l’approbation des autorités de l’institution universitaire.

Les étudiants impliqués dans l’événement ont indiqué que l’on essayait de les accuser, et de faire oublier que chaque conférence MUN a une représentation israélienne, puisqu’Israël est un membre à part entière de l’ONU.

Le document cite un statut Facebook posté par un étudiant de l’université disant qu’ « un stand ne ​​signifie pas nécessairement qu’on soutienne Israël, c’est juste une représentation d’un pays. »