Quatre soldats tués dans une attaque terroriste de dimanche ont été identifiés comme étant le sous-lieutenant Yael Yekutiel (20 ans) originaire de Givatayim et élevée à titre posthume au rang de lieutenant, l’élève officier Shir Hajaj (22 ans) originaire de Maale Adumim et élevée à titre posthume au rang de lieutenant, l’élève officier Shira Tzur (20 ans) originaire de Haïfa et élevée à titre posthume au rang de sous-lieutenant et l’élève officier Erez Orbach (20 ans) originaire d’Alon Shvut, élevé à titre posthume au rang de sous-lieutenant.

Orbach, 20 ans, était l’aîné des six enfants d’Uri et Keren Orbach. Il a étudié à la yeshiva Neve Shmuel à Efrat, puis a continué ses études à la yeshiva Maalot.

Bien qu’il ait été exempté de service militaire, il a choisi de servir et de faire du bénévolat. Il était un cadet dans l’école de formation des officiers.

Les funérailles d’Orbach auront lieu lundi matin à 11 heures.

Seize autres personnes ont été blessées, dont deux d’entre elles grièvement, lors de l’attaque qui a eu lieu alors qu’un groupe de soldats descendait d’un bus à la promenade d’Armon Hanatsiv, un endroit touristique populaire dans le sud de Jérusalem, lorsque Fadi al-Qunbar a foncé sur le groupe avec un gros camion.

Le terroriste avait accéléré en se dirigeant vers le groupe. Après avoir frappé les soldats, il fit une marche arrière avec le véhicule pour pouvoir leur foncer dessus encore une fois.

Le terroriste a été abattu par des soldats et un guide touristique civil, a indiqué la police. Il a succombé à ses blessures.

Neuf personnes ont été arrêtées dont cinq de la famille de l’assaillant pour être entendues, a ajouté la police.

« Je pleure la perte de nos quatre soldats qui ont été assassinés aujourd’hui lors de l’attentat terroriste perpétré à Jérusalem. Au nom de tout le peuple d’Israël, je présente mes plus sincères condoléances à leurs familles et souhaite un prompt rétablissement aux blessés. En outre, je salue Eitan Rond [le guide qui accompagnait les soldats et qui a émis l’hypothèse que les soldats avaient hésité avant de tirer sur le terroriste – en raison, selon lui, d’un effet « Elor Azaria« ] et nos soldats qui ont tiré et neutralisé le terroriste avant qu’il ne fasse un plus grand désastre. Puisse la mémoire de nos soldats être bénie, » a écrit Benjamin Netanyahu sur sa page Facebook.

Fawzi Barhum, un porte-parole du groupe terroriste palestinien du Hamas, a salué l’attaque contre les soldats comme un acte « héroïque ».

« Il n’y a rien d’héroïque à de tels actes », a rétorqué le coordinateur spécial de l’ONU pour le processus de paix, Nikolay Mladenov.

Le président français François Hollande a lui aussi condamné « l’odieux attentat qui s’est produit à Jérusalem ». De même que son Premier ministre, Bernard Cazeneuve.