L’adjointe au maire de Jérusalem a réagi avec virulence à la décision de la municipalité de Tel Aviv d’annuler des excursions à Jérusalem pour des raisons de sécurité, la qualifiant de « scandaleuse ».

« Municipalité de Tel Aviv, vous m’avez mise en colère ! », a écrit Azaria sur sa page Facebook samedi soir.

« La décision d’annuler des voyages scolaires à Jérusalem est scandaleuse. Demain matin, comme chaque matin, des centaines de milliers d’enfants de Jérusalem iront à l’école maternelle, et à l’école, comme d’habitude. Et si nous et nos enfants maintenons notre routine, vos enfants peuvent également effectuer leurs voyages à Jérusalem comme d’habitude. »

« La routine est l’une des plus puissantes forces internes dont nous disposons dans la société israélienne. C’est votre occasion de faire preuve de solidarité et de responsabilité », a-t-elle ajouté.

La semaine prochaine, les 5e et 4e des écoles de Tel Aviv devaient se rendre au mur Occidental dans la Vieille Ville de Jérusalem pour célébrer les bar-mitsvot des élèves.

Cependant, suite à l’attentat meurtrier perpétré par un Palestinien dans une station de tramway de Jérusalem mercredi, le conseil éducatif de la municipalité de Tel Aviv a décidé de reporter le voyage jusqu’à nouvel ordre, selon la Dixième chaîne samedi.

« En raison de la situation sécuritaire à Jérusalem, nous avons reçu un avis de la municipalité de Tel Aviv, l’initiatrice et l’organisatrice des visites, afin d’annuler le voyage prévu pour mardi », disait un communiqué envoyé aux parents d’élèves de l’une des écoles de Tel Aviv. « Nous n’avons pas encore été informés si un voyage est prévu plus tard dans l’année lorsque le calme reviendra. »

La municipalité, pour sa part, a déclaré que tous les voyages à Jérusalem ne seront pas annulés, mais seulement les visites dans les quartiers est de la ville.

« Il s’agit d’un voyage spécifique pour les 4e, prévu la semaine prochaine qui comprend des visites de quelques-uns des lieux où la violence a éclaté récemment, » disait un avis de la municipalité, selon les informations de la Dixième chaîne.

« A la demande des parents, il a été décidé de reporter [ce voyage] à une date ultérieure. »

Samedi, des manifestants dans le quartier de Silwan, Al-Shaludi, à Jérusalem Est, ont lancé des pierres et des pétards sur un tracteur municipal envoyé pour dégager les routes, suite aux jets de pierres sur la police la veille.

Les forces de sécurité ont utilisé différents moyens de dispersion pour gérer l’incident.

Le maire de Jérusalem a appelé à une campagne de répression contre la vague d’agitation palestinienne. Dans une interview jeudi, Nir Barkat a déclaré que la violence, qui a éclaté sporadiquement ces derniers mois, est devenue intolérable, et a promis de rétablir l’ordre.

Itamar Sharon et Adiv Sterman ont contribué à cet article.