L’ancien président iranien Akbar Hachémi Rafsandjani a déclaré à un média affilié au Hezbollah qu’il était confiant que « l’entité israélienne falsifiée et temporaire » serait rayée de la carte, a rapporté l’agence de presse officielle IRNA.

Selon la dépêche, Rafsandjani, souvent décrit par les médias occidentaux comme un politicien iranien modéré, a affirmé qu’Israël était une entité etrangère forgée dans le corps d’une nation qui serait finalement détruite.

« Quand, et comment cela va se produire, cela dépend des conditions qui évoluent rapidement. Ces conditions peuvent être remplies très prochainement si la période d’utilité d’Israël arrive à expiration », a-t-il expliqué.

Rafsandjani a dit que la destruction de l’Etat juif pourrait prendre un certain temps car les partisans d’Israël ont tiré des avantages importants de son existence.

L’ancien président a également déclaré qu’Israël était conscient que l’Iran ne recherchait pas l’armes nucléaire, et que les tentatives faites par les dirigeants israéliens pour contrecarrer l’accord nucléaire émergent entre Téhéran et les puissances mondiales étaient une maneuvre délibérée pour mener l’Iran à la faillite.

« En agissant de la sorte les sionistes veulent laisser l’Iran embourbé de façon permanente dans des problèmes, sachant que les statuts politique, économique, culturel et d’influence de la République islamique vont tous s’améliorer, après un tel accord », a affirmé Rafsandjani.

Un autre responsable iranien a déclaré lundi qu’Israël, « le régime sioniste assoiffé de sang, » était « l’axe du mal, de l’espionnage et du bellicisme dans le monde, » dont aucun pays n’était epargné.

Le ministre de la Défense le général Hossein Dehghan a dit l’Etat juif était responsable de la désunion entre les pays musulmans et était un symbole du terrorisme, de l’infanticide, de l’occupation, de l’agression et du génocide, selon la chaîne officielle Press TV.

« Pas seulement les Etats musulmans, mais aussi les pays occidentaux et même les Etats-Unis ne sont pas et ne seront pas à l’abri des dangers de ce régime », a-t-il ajouté.

Le ministre iranien de la Défense Hossein Dehghan (Capture d'écran YouTube )

Le ministre iranien de la Défense Hossein Dehghan (Capture d’écran YouTube )

Dehghan dit qu’Israël soutenu par les États-Unis, qui détient des centaines de têtes nucléaires et des armes de destruction massive, a délibérément créé la division au sein du monde musulman pour empêcher la libération de Jérusalem des mains juives.