Des soldats de l’armée israélienne ont perquisitionné une fabrique d’armes en Cisjordanie lundi matin. L’armée a décrit l’endroit comme étant l’une des plus grandes usines d’armes jamais découvertes.

La fabrique était située dans le sous-sol d’un immeuble résidentiel de la ville de Hébron.

L’armée israélienne a confisqué 15 tours utilisées pour fabriquer des pistolets, des dizaines de pistolets-mitrailleurs, des pièces de fusils d’assaut M-16 et de nombreuses munitions, selon un colonel de l’armée israélienne qui a participé au raid.

Le propriétaire de l’usine et son fils ont été arrêtés par l’armée.

Cette année, les forces de sécurité israéliennes ont découvert et fait fermer des fabriques d’armes, qui conçoivent et réalisent les armes utilisées notamment dans l’attentat de Sarona Market à Tel-Aviv en juin, et qui se prolifèrent en Cisjordanie depuis la récente vague de terreur.

Les forces de sécurité israéliennes ont également confisqué 420 pistolets durant cette période, selon un porte-parole de l’armée.

Depuis la recrudescence des violence, en octobre 2015, l’armé israélienne a procédé à des arrestations nocturnes de Palestiniens en Cisjordanie, en possession d’armes et impliqués dans la fabrique et la fourniture d’armes.

Bien que des centaines d’armées confisquées provenaient de l’armée, d’autres étaient des armées improvisées conçus dans des fabriques illégales. Leur valeur marchande est significativement inférieure à celle des fusils d’assaut de meilleure qualité type M-16, ce qui les rend bien plus accessibles.