Des avions israéliens ont pilonné Gaza mardi soir, lors d’une frappe de représailles après que plusieurs roquettes aient été tirées sur le sud d’Israël quelques heures plus tôt.

Un responsable médical palestinien a affirmé qu’une fillette de 3 ans avait été tuée accidentellement dans la bande de Gaza par une des Qassams qui, apparemment, a eu un raté lors de son lancement sur Israël.

Le porte-parole de l’armée israélienne a déclaré dans un communiqué que l’aviation avait frappé « 5 bases de lancement de roquettes dans le nord de la bande de Gaza, un site d’activité terroriste dans le centre de la bande de Gaza ainsi qu’une installation de fabrication d’armes dans le sud de la bande de Gaza. »

Il a affirmé que ces raids sont une réponse à une salve de missiles lancés depuis la bande de Gaza plus tôt dans la soirée. Selon des rapports non confirmés, deux Palestiniens ont été blessés cette opération.

Selon l’agence de presse [palestinienne] Maan, un responsable médical du Hamas, Ashraf al-Kidra, a affirmé que la jeune fille est morte quand la roquette a explosé dans le nord de la bande de Gaza.

Trois autres personnes ont été blessées, dont deux enfants. Il a ajouté qu’il n’était pas clair si la roquette a eu un raté, ou si le système anti-missiles israélien Dôme de fer l’a fait exploser sur le territoire palestinien.

Plus tôt, une salve de roquettes a été tirée sur le sud d’Israël, dont une ayant causé des dommages à un bâtiment et deux autres ayant été interceptées par le système Dôme de fer.

Au moins cinq missiles ont été tirés sur Israël, selon les données des médias et de l’armée. Aucun blessé n’a été signalé.

Une autre roquette tirée de Gaza a atterri dans un quartier résidentiel dans la région de Sderot Néguev, causant des dommages à une maison.