L’Iftar est le repas dégusté tous les soirs par la communauté musulmane pendant le mois du Ramadan. Au coucher du soleil, les familles se réunissent et rompent le jeûne ensemble.

Pendant l’intégralité du mois, les repas prennent systématiquement des allures de fête et c’est à cette occasion qu’une idée a vu le jour. 

Kids4Peace, une association fondée à Jérusalem en 2002 qui prône le dialogue inter-religieux, a décidé d’organiser des repas d’Iftar inter-religieux. 

L’initiative a été nommée #BreakingBreadTogether : rompons le pain ensemble. 

Des familles musulmanes accueillent dans leur foyer des juifs et des chrétiens pour faire découvrir l’atmosphère spéciale des fins de jeûnes ainsi que les spécialités musulmanes. 

Nazira et Sami, les parents de Yousef, ont participé à cette initiative. Ils racontent qu’ils ont été ravis d’accueillir quatre invités, le 22 juin dernier, chez eux, à Beit Hanina (Jérusalem).

L’ambiance était décontractée et les sujets de discussion allaient bon train autour de la table. Les hôtes expliquent qu’ils ont eu l’impression de recevoir de vieux amis, avec qui ils ont partagé des anecdotes. Ils ont d’ailleurs prévu de se revoir. 

Yousef fait partie de l’association Kids4Peace et c’est la première fois qu’il recevait chez lui d’autres enfants et membres de l’association. 

Nazira, sa mère, explique que cette expérience a été une source d’inspiration. Il faut absolument, selon elle, élever nos enfants dans le respect de l’autre.

« Nous sommes tous des êtres humains, nous ne faisons qu’un. Pour vivre ensemble en paix, nous devons apprendre à nous connaître, nous devons apprendre à nous respecter et à nous aimer, ce sont les valeurs que nous devons transmettre à nos enfants. » 

Après les tragédies de l’année dernière qui avaient perturber le calme dans la région de Jérusalem, Nazira témoigne que grâce à Kids4Peace, elle se sent à nouveau inspirée dans son coeur.