Israël a donné son feu vert à la construction de 900 logements destinés à des résidents d’implantations à Jérusalem-Est, a annoncé jeudi l’ONG anti-colonisation la Paix maintenant.

Cet accord a été donné mercredi, quelques heures avant que le Premier ministre sortant Benjamin Netanyahu annonce être parvenu à former une coalition de gouvernement, a dit la Paix maintenant.

Des responsables palestiniens ont déjà dénoncé le gouvernement de droite qui s’annonce comme un « gouvernement de colons ».

Les 900 logements doivent être construits à Ramat Shlomo, une implantation hautement controversée.

La communauté internationale considère comme illégale la construction. Elle est pour la communauté internationale un obstacle majeur à la recherche de la paix entre Israéliens et Palestiniens.

Netanyahu l’a cependant poursuivie sans relâche à la suite de ses prédécesseurs, en particulier à Jérusalem-Est où les Palestiniens veulent établir la capitale de l’Etat auquel ils aspirent.

Israël estime que Jérusalem est sa capitale unifiée et indivisible.