GENÈVE – Un rassemblement en défense d’Israël et des droits de l’Homme devrait se tenir à Genève lundi prochain ; sous l’égide de 50 ONG parmi lesquelles le Congrès juif mondial (CJM).

Le rassemblement coïncidera avec le débat au Conseil des droits de l’Homme de l’ONU consacré au rapport de la commission d’enquête sur le conflit de Gaza en 2014.

Des participants de nombreux pays sont attendus dans la ville suisse pour exprimer leur soutien à l’Etat juif et demander aux Nations unies qu’Israël soit traité de façon équitable.

Le president du CJM, Robert Singer, a déclaré : « Nous voulons faire comprendre à l’ONU que l’application de doubles standards envers Israël, dépeignant faussement Israël comme un violateur des droits de l’homme, ou même mettant l’État démocratique d’Israël dans la même catégorie que le Hamas et les autres organisations terroristes est non seulement injuste, mais fait aussi beaucoup de tort à la réputation de l’ONU et à la défense des droits de l’Homme. Cette obsession autour d’Israël existe depuis trop longtemps. Elle doit cesser ! »

Singer a souligné que le Conseil des droits de l’homme avait un mandat important à remplir, mais qu’il ne pouvait le faire que s’il appliquait les mêmes normes à tous, d’une manière juste et impartiale.

« Selon les normes des conventions de l’ONU, Israël fait beaucoup mieux que la plupart des autres pays, et certainement que ceux du Moyen-Orient. Cependant, de nombreux membres du Conseil semblent avoir peu ou pas d’intérêt à renoncer au dénigrement constant d’Israël, car cela leur permet de détourner l’attention sur les violations flagrantes des droits de l’Homme dans leurs propres pays. »

Le CMJ et d’autres organisations non gouvernementales accréditées auprès de l’ONU feront également lundi des déclarations devant le Conseil des droits de l’Homme.

Le Congrès juif mondial, fondé à Genève en 1936, est l’organisation internationale représentant les communautés juives de 100 pays auprès des gouvernements, des parlements et des organisations internationales.