Dévoilant une plaque dans la Vieille Ville de Jérusalem, la ministre de la Culture et des Sports Miri Regev a affirmé qu’aucune nation n’avait de lien plus fort avec sa terre que celui des Juifs avec Israël.

« M. le Président Barack Obama, je me tiens là, à l’heure de Hanoukka 5777, sur la route où ont marché mes aïeux il y a 2000 ans. Aucune résolution dans aucun forum international n’est aussi forte que les pierres inébranlables qui constituent cette rue », a-t-elle dit, se référant à la résolution du Conseil de Sécurité des Nations unies adoptée vendredi et condamnant les activités d’implantations.

“Aucun autre peuple dans le monde ne connaît une telle connexion, un tel lien avec sa terre, ni le Sénégal, ni la Nouvelle-Zélande, ni l’Ukraine, ni la Malaisie”, a-t-elle ajouté, mentionnant les noms des pays qui ont oeuvré pour soumettre la résolution au vote du Conseil de Sécurité après le report décidé par l’Égypte, voulu par le président américain élu.