Un tableau du 17e siècle, volé par les nazis à Paris à un historien de l’art allemand mort à Auschwitz, a été restitué mardi à sa fille, ont annoncé mardi les autorités à New York.

La toile, « Portrait d’un homme », avait été volée à August Liebmann Mayer, historien de l’art et conservateur de musée, après son installation à Paris en 1935, fuyant Munich où il avait été arrêté, torturé et sa propriété saisie.

Mais durant l’Occupation à Paris, son domicile est à nouveau pillé, ses oeuvres d’art en partie confisquées par Hermann Goering, commandant en chef de la Luftwaffe et pillard notoire.

August Liebmann Mayer avait été arrêté, envoyé à Drancy, puis à Auschwitz où il était mort le 12 mars 1944.

En 1945, des oeuvres lui ayant appartenu avaient refait surface en Allemagne.

Certaines avaient été rapatriées en France. « Portrait d’un homme », attribuée à l’école du peintre maniériste italien Giovanni Battista Moroni, avait été ajoutée à la collection des oeuvres spoliées, confiées aux musées de France via les MNR (Musées nationaux Récupération).

La toile avait été exposée au Louvre.

Elle a été restituée mardi à sa fille et seule héritière, qui vit à Los Angeles, à la demande de ses avocats américain et allemand, travaillant avec le bureau spécialisé « Holocaust Claims Processing Office » (HCPO), au sein du département des Services financiers de l’Etat de New York.