Malgré les tirs sporadiques de roquettes depuis la bande de Gaza et une embuscade meurtrière le long de la frontière syrienne, qui a déclenché la première frappe sur la Syrie depuis des décennies, la recherche des trois adolescents israéliens est la priorité de l’armée israélienne, a déclaré le ministre de la Défense Moshe Yaalon aux troupes d’infanterie, lundi, dans la région de Hébron.

« Ce que vous faites maintenant représente la mission numéro 1 de tout le dispositif de défense, et pas seulement de l’armée israélienne », a-t-il affirmé. « Nous avons mis tous les moyens de renseignement à notre disposition – à la fois du renseignement militaire et du Shin Bet – et également toutes les forces que nous savons comment déployer pour finir par trouver les kidnappés et mettre la main sur les ravisseurs ».

Au cours des jours qui ont suivi l’enlèvement, neuf brigades ont été déployées en Cisjordanie, 361 Palestiniens ont été arrêtés, 1 701 sites ont été fouillés, et cinq Palestiniens ont été tués.

Depuis vendredi, l’armée israélienne a limité ses recherches à la région de Hébron. Les chefs de troupes disposent de cartes topographiques : puits, grottes et terrasses de pierre à l’intérieur desquelles les troupes sont chargées de fouiller.

Yaalon a confié aux soldats qu’ils se trouvaient dans la région parce que « l’un des scénarios les plus probables » est que les ravisseurs soient venus dans la région « et nous devons nous assurer qu’ils n’ont rien laissé derrière ».

Il a expliqué aux soldats de la brigade Kfir qu’il n’y avait pas de « pénurie d’endroits » pour se cacher dans la zone, en énumérant les fosses dans la terre, les puits, les maisons effondrées, les maisons abandonnées, les ronces et les plaques épaisses de végétation comme une partie des cachettes possibles dans la région. « Nous allons continuer à chercher jusqu’à ce que nous puissions confirmer toute éventualité », a-t-il précisé.

« Comme vous le savez, nous avons déjà commencé à chercher depuis un moment, mais nous reviendrons encore et encore, et nous allons revenir avec des pisteurs et des chiens et d’autres spécialistes, et vous avez vos yeux, pour essayer de les trouver ».

Qualifiant cette mission d’« importante et sainte », Yaalon a déclaré qu’elle demeure « notre mission numéro 1, qu’elle peut rassembler tout autour de nous, et qu’elle ne nous fera pas reculer ».