L’ancien batteur des Beatles Ringo Starr a exprimé sa colère sur le fait que le groupe terroriste Etat islamique, qui a égorgé deux Américains, soit surnommé « les Beatles ».

« Ce qu’ils font là-bas va à l’encontre de tout ce que les Beatles défendaient », explique le batteur de 74 ans au London Evening Standard. « Si nous défendions quelque chose, ce n’était sûrement pas cela. Tous les quatre, nous défendions fermement la paix et l’amour ».

Le musicien ajoute que c’est « une connerie » que leurs noms soient utilisés par des tueurs de l’EI.

Après que le journaliste James Foley ait été tué par un membre qui avait un accent anglais, un ancien prisonnier retenu en Syrie indique que le bourreau se faisait appeler « John » et que deux autres terroristes britanniques avaient le nom de « Paul » et « Ringo » d’après les membres du groupe de musique, selon le Daily Mail.

On leur a donné ces surnoms à cause de leur accent.

Les trois « Beatles » seraient les principaux gardiens des étrangers retenus en otage à Raqqa, une ville au nord de la Syrie.

Ils font partie des 500 nationaux britanniques qui sont partis en Syrie pour combattre le régime de Bashar el-Assad.