D’après un communiqué de son bureau, le président Reuven Rivlin et son épouse Nechama Rivlin ont accueilli lundi matin à la résidence présidentielle la cérémonie d’accueil officielle du président de la Roumanie, Klaus Iohannis, et son épouse Carmen Iohannis, marquant le début de leur visite d’état en Israël.

Le président et son épouse ont accueilli leurs invités sur un tapis rouge avant d’entendre les hymnes nationaux, après lesquels les deux présidents ont passé en revue une garde d’honneur.

Les présidents se sont ensuite exprimés, avant d’avoir une réunion de travail au cours de laquelle ils sont discuté du renforcement des relations bilatérales entre les deux pays.

Dans son discours aux médias, le président Rivlin a accueilli le président Iohannis et salué la relation chaleureuse entre les deux pays.

Il a déclaré que « dans les dernières décennies, il y a eu beaucoup d’avancées dans la relation entre nos deux pays, que nous voyons dans la bonne santé de la coopération entre nous ; dans le commerce, en science, en économie, et dans divers autres domaines. Je veux vous remercier pour le soutien que vous avez témoigné, à plus d’une occasion, à Israël et au renforcement des liens entre nous. Israël sera particulièrement heureux d’élargir notre coopération dans les domaines du virtuel, de l’agriculture, des soins médicaux, et du développement industriel. »

« L’Iran représente un danger important au bien-être d’Israël, directement et indirectement. Il y a juste une semaine, l’un des dirigeants de l’Iran a exprimé son rejet énergique du propre droit de l’Etat d’Israël à exister, » a déclaré le président, selon le communiqué.

« De telles menaces servent à creuser les inquiétudes dans tout le Moyen Orient, et continuent à positionner l’Iran telle une menace insidieuse à la stabilité régionale. »

Le président a conclu en remerciant le président roumain pour les efforts de son pays dans la préservation de la mémoire de l’Holocauste, et contre l’antisémitisme.

Il a déclaré : « je veux exprimer mon appréciation à la Roumanie pour son rôle en tant que président de l’alliance internationale du souvenir de l’Holocauste. Je suis certain que vous continuerez à agir, et resterez dédié, à affronter de nombreux défis sur le phénomène de l’antisémitisme, du racisme, et de la haine. »

Le président Iohannis a remercié le président Rivlin pour son accueil chaleureux, et a parlé du lien fort entre les deux États, et de l’importance de préserver la sécurité d’Israël.

« La Roumanie accorde une importance spéciale à sa relation avec l’Etat d’Israël, et cette visite a pour objectif d’honorer à la fois l’histoire de nos relations, et de regarder vers l’avenir. La relation continue est basée sur une histoire de 68 ans de valeurs partagées et de traditions qui continue à se développer. Les discussions que nous allons avoir pendant ma visite renforceront encore nos relations, et le dialogue politique et économique entre nous. Je suis venu ici avec le désir d’ouvrir de nouveaux domaines de coopération dans la recherche et les technologies de l’information, où je pense que nous avons un potentiel important. Nous comprenons que la préservation de la sécurité d’Israël est essentielle, importante, et n’est pas sujette à compromis. Le combat contre le terrorisme demande de nous, en Roumanie, de la détermination. Nous faisons partie de l’alliance contre l’Etat islamique en raison de la compréhension du besoin de se positionner contre le terrorisme et d’achever un objectif commun de paix mondiale et de prospérité. »

Le président roumain a continué en évoquant l’importance que la Roumanie voit dans l’éducation et le souvenir de l’Holocauste, et a déclaré que « demain la Roumanie devrait recevoir la présidence de l’alliance internationale du souvenir de l’Holocauste. Cela démontre notre engagement au passé et à la mémoire de l’Holocauste, et la lutte contre l’antisémitisme et la haine. La Roumanie considère ce rôle comme une responsabilité et un honneur, et c’est mon espoir que de jouer un rôle central dans notre région pour la commémoration de l’Holocauste, et le combat contre l’antisémitisme. Je suis très optimiste en ce qui concerne la future coopération entre nos deux pays, et très heureux d’être ici. »

La rencontre a eu lieu dans le cadre d’un effort pour améliorer les échanges commerciaux bilatéraux et le développement entre les deux pays.

Dans la soirée, le président Rivlin et son épouse accueilleront un diner d’Etat dans leur résidence en l’honneur de la visite du président de la Roumanie et de son épouse.