Le président Reuven Rivlin, extrêmement loquace depuis sa prise de fonction sur les besoins des minorités d’Israël, est en visite dans la ville de Rahat dans le Néguev.

Il a déclaré aux résidents de Rahat qu’ils « sont les fils et les filles de cette terre, des citoyens égaux, une partie inséparable de l’Etat d’Israël ».

« Nous ne devons pas élargir l’abysse qui menace de nous diviser, mais nous devons continuer à construire le pont qui nous rassemblera », affirme-t-il.

« Nous devons construire ce pont avec foi et croire en l’un et l’autre. Nous ne pouvons construire ce pont que grâce à la coopération, en travaillant à reconstruire et à créer une base pour la confiance mutuelle. Ce n’est que la profonde compréhension que nous partageons un chemin en commun, sur lequel nous devons voyager ensemble. »

« L’Etat d’Israël est obligé de prendre en compte tous ses citoyens avec respect et égalité. Comme il est obligé de prendre des mesures courageuses et importantes pour combler les fossés économiques – en termes de ressources, d’infrastructure et d’industrie – entre le peuple juif et les communautés arabe et bédouine. »