Le président Reuven Rivlin, qui a reçu des critiques avant même de devenir le président d’Israël pour ses diatribes contre les courants juifs non-orthodoxes, a déclaré à un groupe de Juifs conservateurs mercredi que les Juifs sont « une seule famille ».

« Si ma famille était arrivée aux Etats-Unis et pas en Israël, qui sait dans quel type de synagogue je serais allé », a déclaré Rivlin à la délégation de la Synagogue unie du judaïsme conservateur à Jérusalem, selon Haaretz. « Je suis né à Jérusalem et j’ai été éduqué comme un natif de Jérusalem ».

« Nous sommes pourtant tous une seule famille. Je respecte et reconnais, avec amour et sincérité, les personnes qui ont choisi une identité juive différente de la mienne ».

Yizhar Hess, chef du mouvement Masorti (conservateur) en Israël, a décrit la réunion comme « chaleureuse et joviale », et a ajouté que cela « ne m’a pas surpris ».

« En tant que vrai démocrate, juif avec des racines profondes et dirigeant qui a toujours été dévoué pour les droits de l’Homme et civiques, le président comprend bien que, dans son rôle actuel, il apparaît également comme le président du peuple juif dans son ensemble. Il y a, bien évidemment, plus d’une façon d’être juif », a déclaré Hess.

Pas plus tard que cette année, dans sa fonction de député à la Knesset, Rivlin s’est opposé à la concession d’un statut égal pour les mouvements libéraux et conservateurs.

Il a aussi été très critiqué pour avoir qualifié le judaïsme libéral « d’idôlatrie » et refusé de s’adresser aux rabbins libéraux comme à des « rabbins ».

Rivlin a succédé à Shimon Peres comme président en juillet 2014.