Le président Reuven Rivlin a affirmé lundi que la récente tendance mondiale visant au renforcement de la coopération avec l’Iran était inacceptable, et qu’elle met en question les valeurs occidentales.

« Le fait que l’Iran continue à gagner davantage de légitimité, alors que le régime iranien s’obstine à appeler à la destruction d’Israël, est inacceptable » a indiqué Rivlin lors d’une rencontre annuelle réunissant des diplomates étrangers à la résidence du président de Jérusalem.

« [Ce type de démarche] ne vient pas promouvoir les valeurs humanistes. Les valeurs qui sont au cœur de nos peuples, de nos pays comme de nos amitiés », a-t-il ajouté.

Les propos de Rivlin surviennent quelques heures avant que le président américain Donald Trump ne rencontre le Premier ministre Benjamin Netanyahu en marge de l’Assemblée générale des Nations unies. Le dirigeant israélien devrait demander à Trump de démanteler ou de renégocier l’accord sur le nucléaire passé avec l’Iran, qui a offert à la République islamique un allègement de ses sanctions en échange d’une réduction de son programme sur le nucléaire.

Le général de division Abdolrahim Mousavi, chef de l'armée iranienne. (Crédit : capture d'écran)

Le général de division Abdolrahim Mousavi, chef de l’armée iranienne. (Crédit : capture d’écran)

La déclaration de Rivlin trouve un écho particulier après les paroles du général Abdolrahim Mousavi, le nouveau chef des armées iraniennes, qui a estimé que le « régime sioniste » n’existera plus dans 25 ans.

Prenant la parole dans la ville de Qom, le responsable militaire a indiqué que « l’esprit héroïque et la morale » des combattants musulmans viendront définitivement à bout d’Israël.

« Que nous disions que le régime sioniste n’existera plus dans 25 ans ne signifie pas qu’il survivra certainement encore pendant ces 25 ans », aurait-il dit selon l’agence de presse semi-officielle Fars.

« C’est une condition préalable de cette célèbre phrase d’avertir que si le régime sioniste fait quelque chose de mal, Haïfa et Tel Aviv seront complètement détruites », a-t-il ajouté.