Le président Reuven Rivlin s’est adressé mardi aux législateurs lors de la séance d’inauguration de la 20e Knesset, rappelant aux députés leur responsabilité de servir les divers besoins de l’ensemble des citoyens israéliens.

S’exprimant lors de la cérémonie d’ouverture d’induction des nouveaux députés, Rivlin a exhorté les législateurs à répondre aux besoins de la nation, en affirmant que « le moment est venu de revenir aux principaux acteurs – les citoyens ».

« N’oubliez pas un seul instant qui vous a permis d’être ici », a-t-il asséné.

« La confiance de la population est la propriété la plus précieuse qui existe dans une démocratie et cette confiance se trouve maintenant entre les mains de chacun et chacune d’entre vous ».

Après une campagne électorale tumultueuse, « ce bâtiment est une maison de verre, non pas pour que les yeux de la nation vous regarde mais pour que vos yeux puissent regarder la nation, » a déclaré le président à la Knesset et aux dignitaires réunis.

L’élection du 17 mars, a-t-il souilgné, « a prouvé encore une fois que la démocratie israélienne est forte, bien vivante et imprévisible ».

Contrairement aux sondages pré-électoraux, le Likud a gagné 30 sièges dans le Parlement israélien, battant son rival, l’Union sioniste, pour gagner le droit de former le prochain gouvernement.

« De Carmiel et Nazareth, de Bnei Brak à Tel Aviv, Ariel et de Kochav Yair, de Nahal Oz, de Rahat et de Netivot à Jérusalem et dans tout le pays des masses de citoyens sont sortis pour former la mosaïque israélienne de la 20e Knesset », a déclaré Rivlin.

« Leur verdict a conçu le visage de cette Knesset et détermine le visage et l’avenir de l’Etat d’Israël pour les années à venir ».

Donnant la voix aux préoccupations que le Premier ministre Benjamin Netanyahu forme un gouvernement religieux de droite qui ne servira que les intérêts de leurs électeurs, Rivlin a appelé les députés à ne pas « laisser la douleur du peuple et ses exigences à l’extérieur des murs de la Knesset : leur douleur sur le manque de logements et le manque de salut, la détresse des travailleurs pauvres, les revendications des travailleurs non compensées, et les inquiétudes persistantes des habitants de la périphérie de Gaza ».

Après que Rivlin et le président intérimaire de la Knesset, Amir Peretz, se sont adressées à la Knesset, les députés ont prêté serment un par un dans l’ordre alphabétique.

Après la prestation de serment, les députés arabes de la Liste arabe unie ont quitté la salle en signe de protestation lorsque les législateurs ont entamé l’hymne national, la Hatikva.

Jonathan Beck a contribué à cet article.