Le président israélien s’est dit « préoccupé » par le contenu des rapports provenant de Lausanne, en Suisse, sur les négociations nucléaires avec l’Iran.

S’exprimant lors d’une réunion avec les législateurs américains, le président a déclaré, « Nous sommes assis ici, à Jérusalem, mais nos pensées se concentrent sur ce qui se passe à Lausanne. »

« Il n’y a pas encore d’image claire de ce qui se passe là-bas, et les rapports sont contradictoires, mais nous sommes évidemment très préoccupés par la possibilité que l’Iran obtienne les capacités nucléaires. Un Iran nucléaire n’est pas seulement une menace pour Israël ».

« Naturellement, nous sommes inquiets alors qu’ils appellent à la fin d’Israël de la tribune de l’Organisation des Nations unies. Malgré cela, je n’ai aucun doute que sous la direction du président américain, les membres du Congrès et du Sénat, il est possible d’arrêter tous les démons dans ce monde ».

Le président ajoute : « Nous avons l’habitude de dire que l’ennemi de votre ennemi est votre ami. Mais ce n’est pas le cas aujourd’hui dans notre région. Nous devons nous rappeler qui est notre allié, et qui est notre ennemi. L’Iran constitue une menace pour la sécurité du monde ».