Le président israélien Reuven Rivlin pleure le défunt monarque saoudien, le roi Abdallah ben Abdulaziz al-Saud, qui est décédé à l’âge de 90 ans tôt dans la journée de vendredi, en saluant ces politiques régionales.

Le roi « était l’exemple d’un leadership équilibré, estimé et responsable, avec une tradition religieuse profonde », a déclaré Rivlin dans un communiqué publié vendredi.

« En tant que ‘Gardien des Lieux Saints’ de l’islam, le roi Abdallah agissait comme un modérateur, respectant la sensibilité et la sainteté de Jérusalem et cherchait à promouvoir la vision d’une région prospère. Ses politiques sages ont grandement contribué à notre région, et à la stabilité du Moyen-Orient », a poursuivi Rivlin.