Le président Reuven Rivlin a rendu visite mercredi au Patriarcat latin de la Vieille Ville de Jérusalem pour y rencontrer des dirigeants chrétiens de différents courants à l’occasion des fêtes de Pâques.

Il a notamment rencontré l’administrateur apostolique du Patriarcat latin, l’archevêque Pierbattista Pizzaballa, et le patriarche grec orthodoxe Théophile III.

Rivlin a rappelé les attentats survenus le dimanche des Rameaux, qui ont ciblé la communauté copte égyptienne et ont fait 45 morts.

« Tandis que nous célébrons ces nouveaux recommencements et ces fêtes de la liberté [Pessah et Pâques], nous sommes dans l’obligation d’affronter le retour d’un mal très ancien », a-t-il dit, expliquant sa tristesse devant « la nouvelle du sang innocent versé, ces hommes, ces femmes et ces enfants dont les existences ont été détruites lors des attentats terroristes brutaux contre la communauté chrétienne égyptienne. »

Il a ajouté : « Je vous le dis, nos frères chrétiens de Jérusalem, nos pensées sont à vos côtés en ces temps difficiles. Nous avons tous vu les images de Syrie, j’ai rendu visite à certains blessés qui sont actuellement soignés dans les hôpitaux israéliens. Ce qui est arrivé là-bas à la communauté chrétienne, et au pays tout entier, est une tâche qui ternit toute l’humanité. »

Il a promis « qu’Israël restera ferme pour protéger votre liberté de culte, votre sécurité et la sécurité de vos lieux saints. »