Une course passant par des sites historiques juifs et de l’Holocauste de Rome sera le point phare des évènements marquant la Journée internationale de commémoration de l’Holocauste en Italie.

La « Course pour le Souvenir » aura lieu le 22 janvier, cinq jours avant la Journée internationale, qui marque l’anniversaire de la libération du camp d’extermination d’Auschwitz en 1945. Dans certains pays, dont l’Italie, des évènements sont organisés dans les jours ou même les semaines qui entourent le 27 janvier.

Parrainée par les plus grandes associations juives d’Italie, la Course pour le Souvenir commencera et finira dans le ghetto juif historique de Rome, sur une place baptisée en souvenir de la déportation des juifs romains vers Auschwitz le 16 octobre 1943.

La première course sportive européenne sur des sites historiques a pour objectif « de commémorer la Shoah et de déterminer la future direction ». L’évènement présente deux tracés : un de 10 km pour les athlètes, et un de 3,5 km pour les amateurs. Tous deux entraîneront les participants vers des sites historiques liés à l’Holocauste.

Les coureurs seront encouragés à s’arrêter, à lire les plaques commémoratives, et à allumer des bougies. Ils rencontreront également Shaul Ladany, un survivant israélien de la Shoah, champion de course à pied, qui a survécu à l’attentat contre les athlètes israéliens aux Jeux olympiques de Munich en 1972.

Organisée par l’Union des communautés juives italiennes (UCEI), avec la participation du gouvernement et en collaboration avec le Marathon de Rome et l’association Maccabi Italia, l’évènement est soutenu par plus d’une vingtaine d’autres associations juives, civiques, gouvernementales ou sportives, et sera diffusé à la télévision.

« Le sport, comme moyen de rassemblement, est une manière d’affirmer la vie et le dialogue », a déclaré Noemi Di Segni, présidente de l’UCEI, pendant une conférence de presse lundi.

D’autres évènements marqueront la Journée de commémoration de l’Holocauste dans toute l’Italie, comme des expositions, des évènements culturels et pédagogiques, et des cérémonies de commémoration.