La compagnie nationale jordanienne Royal Jordanian (RJ) a annoncé dans un communiqué sa décision de suspendre ses vols vers Tel Aviv après la chute d’une roquette venant de Gaza près de l’aéroport israélien.

La compagnie assure 20 vols hebdomadaires entre Amman et Tel Aviv. La durée de la suspension n’a pas été précisée dans le communiqué diffusé par l’agence Petra et aucun commentaire n’a pu être obtenu dans l’immédiat auprès de responsables jordaniens.

La Jordanie et Israël sont liés par un traité de paix conclu en 1994.

De nombreuses compagnies aériennes américaines et occidentales ont décidé mardi d’interrompre la desserte du principal aéroport international d’Israël, craignant pour la sécurité de leurs passagers après la chute d’une roquette à proximité.

Le ministre israélien des Transports, Israël Katz, a affirmé mardi qu’il n’y avait « aucune raison » pour que les compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël.