L’Arabie saoudite laissera les avions de combats israéliens utiliser l’espace aérien de la péninsule s’il devait y avoir une attaque nécessaire sur l’Iran.

Tout ce qu’elle veut en retour est du progrès dans les pourparlers de paix avec les Palestiniens, selon des informations de la Deuxième chaîne, citant une source européenne anonyme de haut niveau.

Israël et l’Arabie Saoudite partagent aussi des renseignements sur le programme nucléaire de l’Iran à un niveau très proche, a souligné la chaîne.

Tandis que les critiques de Netanyahu lui reprochent d’exploiter ses différences avec les Etats-Unis (sur l’Iran) à des fins politiques, les informations expliquent que les Saoudiens sont aussi inquiets par les détails en provenance des pourparlers de Genève que les officiels de la sécurité israélienne.

« Les autorités saoudiennes sont en coordination complète avec Israël sur toutes les questions liées à l’Iran », annonce la chaîne de télévision.