La compagnie aérienne irlandaise Ryanair a annoncé mardi le lancement de ses premiers vols à destination d’Israël, avec la desserte de la station balnéaire d’Eilat depuis l’Europe à compter de novembre.

« Ryanair est ravie d’annoncer son entrée sur le marché israélien, notre 31e pays, à partir de novembre 2015, avec trois routes depuis Eilat Ovda vers Budapest, Kaunas (en Lituanie) et Cracovie, qui transporteront 40.000 passagers par an », a déclaré le directeur commercial de la compagnie à bas coûts, David O’Brien.

Eilat est une station balnéaire sur la mer Rouge prisée des vacanciers et notamment des plongeurs. Elle sera desservie par un total de six vols hebdomadaires.

Ryanair indique qu’elle va continuer à négocier avec les autorités israéliennes pour développer de nouvelles routes dans le pays.

La compagnie aérienne dessert uniquement des destinations court et moyen-courrier, essentiellement en Europe mais aussi vers le Maroc et les Canaries. Sa grande rivale britannique Easyjet dessert déjà Israël, avec des vols vers Tel Aviv.

Ryanair avait voulu s’étendre vers l’est de la Méditerranée en se portant l’an dernier candidate au rachat de Cyprus Airways, la compagnie nationale chypriote déficitaire qui a finalement cessé toute activité en janvier.