Le communiqué ci-dessous affirme que les informations qu’un incident aurait été évité de justesse étaient exagérées :

« Ce vol de Cracovie vers Eilat Ovda (1 mars) se trouvait à une altitude de 8 000 mètres dans l’espace aérien israélien lorsque deux avions militaires (à plus de 5 km) ont été repérés par les membres de l’appareil comme montant vers la route de vol de l’appareil. L’équipe a notifié au contrôle aérien local et l’appareil militaire est descendu loin de l’avion de Ryanair, qui a continué jusqu’à Eilat Ovda et a atterri sans incident.
Ces appareils militaires étaient tout le temps à plus de 5 km de l’avion de Ryanair, alors les rapports d’un « crash évité » ou de « manœuvres d’évitement » sont faux et inventés. Tous les passagers à bord de l’avion Ryanair n’ont rien remarqué, puisque notre appareil n’a jamais dévié de sa route aérienne jusqu’à Ovda. »