Auto-décrit comme nationaliste, le multi-récidiviste antisémite Hervé Lalin, dit Ryssen, a été condamné à un an de prison ferme par le tribunal de Paris pour son ouvrage « comprendre le judaïsme – comprendre l’antisémitisme » dont l’ellipse pourrait paraître presque comique si les propos qu’il contenait n’étaient aussi ouvertement anti-juifs.

Un goût du comique que l’on retrouve dans la manière de l’auteur à se défendre en affirmant que ce livre est « l’étude la plus sérieuse et la plus importante sur ce sujet depuis trois mille ans ».

« Dans ce livre, explique Le Parisien, Hervé Lalin qualifie notamment les juifs de « secte incestueuse », leur attribue un « projet d’asservissement de l’humanité », les accusant d’être omniprésents et omnipotents. Le tribunal a souligné l’ « exceptionnelle gravité » des faits reprochés au prévenu, « la violence et la réitération des propos et la stigmatisation à l’égard des juifs constante, affirmée et assumée, qu’ils traduisent » »

En septembre dernier, Hervé Lalin était déjà condamné à un an de prison ferme pour « incitations à la haine raciale » envers les Juifs, pour des propos tenus sur les réseaux sociaux.

Cette obsession anti-juive est ressassée par l’auteur à travers d’autres ouvrages : « le fanatisme juif », « la mafia juive », « les milliards d’Israël »…