Le milliardaire israélo-américain Haim Saban a qualifié le favori républicain à la présidentielle Donald Trump de « clown » qui serait dangereux pour Israël et le monde entier s’il devait prendre la Maison Blanche.

Saban, magnat du divertissement mieux connu pour avoir produit les « Mighty Morphin Power Rangers », est l’un des plus gros soutiens de la candidate démocrate à la présidentielle Hillary Clinton. Il a déclaré à la Deuxième chaîne pendant un entretien diffusé samedi soir que le candidat du GOP [Grand Old Party, le parti républicain] était « dangereux pour le monde, et puisqu’Israël fait parie du monde, il est donc dangereux pour Israël. »

« Il est imprévisible, » a déclaré Saban de Trump. « Il est très difficile de savoir ce qu’il pense réellement. Un jour il donne un entretien à un journal israélien et dit que vous n’aurez jamais un tel ami à la Maison Blanche dès que je suis président. Le lendemain on l’interroge sur la situation au Moyen Orient et il dit, non, je serai neutre, je suis de l’ONU. Je n’interviendrai pas. »

Saban faisait allusion à la remarque de Trump le mois dernier avant la primaire de Caroline du Sud pendant laquelle il a dit qu’il serait une « sorte de type neutre » en essayant de négocier un accord de paix entre Israël et les Palestiniens. Dans le même temps il a répété qu’il était « totalement pro-Israël ».

Le candidat aux primaires du parti républicains en vue des élections présidentielles, Donald Trump, pendant son discours au Republican Jewish Coalition 2016 à Washington, le 3 décembre 2015 (Crédit : AFP PHOTO / SAUL LOEB)

Le candidat aux primaires du parti républicains en vue des élections présidentielles, Donald Trump, pendant son discours au Republican Jewish Coalition 2016 à Washington, le 3 décembre 2015 (Crédit : AFP PHOTO / SAUL LOEB)

« Il est impossible de savoir avec lui. Chaque jour, c’est quelque chose de différent, » a déclaré Saban. Il a ensuite semblé revenir sur sa remarque sur une présidence Trump qui serait dangereuse pour Israël, disant que « je ne peux pas vous dire si cela va être bon ou mauvais pour Israël. Je peux vous dire que cela sera indéterminable. »

Parlant de Clinton, Saban a fait campagne pour la candidate démocrate, déclarant que l’ancienne secrétaire d’Etat serait un bien meilleur candidat pour Israël, ou plus particulièrement pour ceux qui sont intéressés par une solution à deux états au conflit israélo-palestinien.

L'ancienne secrétaire d'État américaine, Hillary Clinton, le 26 février 2014 (Crédit : Joe Raedle/Getty Images/AFP)

L’ancienne secrétaire d’État américaine, Hillary Clinton, le 26 février 2014 (Crédit : Joe Raedle/Getty Images/AFP)

Saban a donné plus de 2 millions de dollars à la campagne de Clinton depuis novembre 2015, selon les chiffres cités par le Washington Post. Il a également donné au moins 10 millions de dollars à la fondation Clinton. Le magnat du divertissement a une fortune estimée à 3,6 milliards de dollars en 2016, selon Forbes.

Il a souligné que Clinton avait une histoire de 25 ans avec Israël et « si vous croyez à une solution à deux États, Hillary Clinton sera excellente pour Israël, sera excellente pour le Moyen Orient, sera excellente pour le monde, et sera excellente pour les Etats-Unis. »

Saban a déclaré que Clinton travaillerait « de la manière la plus efficace possible » avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu si elle devait être élue en novembre à la Maison Blanche et a minimisé les tensions possibles entre les deux dirigeants.

Il avait raconté une anecdote sympathique au sujet d’un voyage qu’il avait fait avec Hillary Clinton.