Le 3 octobre dernier l’association communautaire Israélite de Villeneuve Saint Georges a adressé une lettre de protestation à la mairie qui avait décidé d’afficher une banderole en soutien du franco-palestinien Salah Hamouri, mis en détention administrative par Israël en août dernier.

Le Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme (BNVCA) a publiquement apporté son soutien à cette initiative.

Emprisonné en Israël entre 2005 et 2011 après avoir été jugé coupable de tentative d’assassinat contre le rav Ovadia Yossef, et pour appartenance à des organisations politiques illégales, Hamouri a été de nouveau arrêté le 23 août dernier par la police israélienne.

Salah Hamouri avait été accusé d’avoir appartenu au Front populaire de libération de la Palestine (FPLP) un groupe terroriste qui a revendiqué plusieurs attentats ayant fait des dizaines de morts entre 2001 et 2015, dont le massacre de quatre Juifs dans une synagogue à Jérusalem le 18 novembre 2014, et classé comme terroriste par l’Union européenne.

« Nous avons de très bonnes relations avec la communauté juive et ça ne changera pas, a déclaré le cabinet de Sylvie Altman, la maire PCF au Parisien. Là, nous parlons d’un citoyen français victime d’une injustice. C’est un combat pour le droit et au nom de valeurs universelles ».