Le syndicat des étudiants a annoncé mercredi une nouvelle journée de grève dans les lycées de Jérusalem, de Tel Aviv et de Beer Sheva jeudi.

Il s’agit de la troisième journée de grève en deux semaines, pour exiger une augmentation des salaires.

Les enseignants affirment que le gouvernement fait traîner les négociations.

Le syndicat des enseignants, qui représente les enseignants de lycée, souhaite voir une augmentation de salaire pour les nouveaux enseignants, qui atteindrait 8 000 shekels mensuels brut.

Ils perçoivent actuellement 6 400 shekels. Une augmentation similaire pour les enseignants ayant plus de sept ans d’expérience est également revendiquée.

Les enseignants prétendent que le ministère des Finances « refuse de parvenir à un accord en toute bonne foi ».