La campagne du candidat démocrate américain Bernie Sanders a délivré un message d’unité multiculturelle la semaine dernière, postant des images sur le réseau social disant « Pas moi, nous » dans 14 langues différentes.

Les utilisateurs de Facebook ont en général répondu positivement aux images, qui dans chaque langue montre une silhouette de Sanders, le poing levé, comprenant de plus petites silhouettes de formes et de couleurs différentes. Certains Israéliens ont cependant été moins impressionnés.

Un commentateur français a écrit « J’aime la campagne du sénateur Sanders ». Un hollandais a répondu « Les Etats-Unis ont besoin d’un président comme Sanders ». Un Italien a dit « J’espère que je me réveillerais demain sur le lac de Côme avec une victoire de Sanders ». Les commentaires en espagnol, allemand, arabe, etc., étaient plus ou moins du même genre.

Dans le même temps, beaucoup des commentaires sur la version hébraïque du poste – qui dit « Lo ani, anachnou » (Pas moi, nous, en hébreu) – sont sarcastiques, sceptiques et se moquent de l’image et du programme socialiste du sénateur indépendant du Vermont.

En voici quelques exemples :

« Ces choses sont le fil conducteur entre le socialisme et le nationalisme/fascisme – ne voir une personne que comme une partie du collectif. »

« Est-ce que vous réalisez que quand il va détruire l’économie, les gens vont accuser les juifs ? L’une des raisons pour lesquelles nous réussissons si bien ici c’est parce que quand quelque chose ne va pas, les gens accusent le président, pas les juifs. Alors, que se passe-t-il quand le président est juif ? »

« Mais le socialisme augmente le racisme et la haine puisqu’il place la main de chaque secteur dans la poche d’un autre, et la main de chacun dans la poche de son ami, ce qui crée de l’animosité entre les différents groupes d’une société. »

Il y avait cependant des messages de soutien, ainsi que plus de 1 500 likes et plus de 500 partages.

« Bernie, tu es le meilleur, la gauche israélienne te soutient. Vœux d’un socialiste israélien !!! » a écrit une personne, tandis qu’une autre disait « Cela parle tellement à tes frères et sœurs d’Am Israël ! »

La campagne Sanders n’a pas pour l’instant répondu à une demande de commentaires.

L’équipe du Times of Israël a contribué à cet article.