WASHINGTON – Anthony Scaramucci, le financier qui a brièvement chapeauté le département des communications du président américain Donald Trump, a promis de donner 25 000 dollars au Centre Simon Wiesenthal, après qu’un sondage a été lancé en son nom, demandant au gens d’estimer le nombre de personnes tuées pendant la Shoah.

« Au nom du @ScaramucciPost, nous ferons don de 25 000 dollars au Centre Simon Wiesenthal. J’espère que j’ai bien orthographié », a déclaré Scaramucci mardi après-midi, sur son compte Twitter personnel, avec un emoji qui fait la grimace.

« Mardi matin, le compte du Scaramucci Post a publié un tweet demandant ‘Combien de juifs ont été tués durant l’Holocauste ?’ », et proposant plusieurs réponses . « Moins d’un million » ; « entre 1 et 2 millions » ; « entre 2 et 3 millions » ; « plus de 5 millions ». Le chiffre historiquement retenu de six millions n’a pas été proposé.

Ce tweet a été laissé une heure, avant d’être retiré par Lance Laifer, qui a présenté ses excuses. Scaramucci a ensuite indiqué que Laifer était son associé.

Anne Frank. (Crédit : Flickr Commons)

Anne Frank. (Crédit : Flickr Commons)

Dans un autre tweet sur son compte personnel, Scaramucci s’est excusé et a déclaré que l’intention de ce tweet était de sensibiliser les gens à l’ignorance au sujet de la Shoah, alors que la société fait la promotion de déguisements pour Halloween censés représenter la diariste Anne Frank. La société a retiré le déguisement de la vente après avoir reçu des plaintes.

« Six millions de Juifs et des millions d’autres personnes ont perdu la vie, a déclaré Scaramucci en s’excusant. Si nous voulons avancer, nous devons reconnaître cet évènement, nous engager à en tirer des leçons, l’enseigner aux prochaines générations, et promettre de ne jamais oublier. »

Scaramucci a été directeur des communications de la Maison Blanche pendant 10 jours en juillet. Il avait limogé certains hauts conseillers de Trump avant d’être lui-même remercié.