L’actrice Scarlett Johansson a condamné l’antisémitisme de certaines critiques émises à son égard lorsqu’elle est devenue porte-parole du fabricant israélien de boissons gazeuses SodaStream.

« Il y a beaucoup d’antisémitisme dans l’air », a déclaré Johansson dans une interview au magazine Vanity Fair, pour le numéro de mai, disponible en kiosque depuis le 10 avril.

De confession juive, Johansson a été à l’origine d’un débat passionné en janvier lorsqu’elle a accepté de devenir la porte-parole de Sodastream, une entreprise spécialisée dans la fabrication d’appareils de gazéification de boissons pour les particuliers, dont l’une des usines est située à Maale Adumim, la plus grande implantation de Cisjordanie, à proximité de Jérusalem.