David Miscavige, le chef de l’Eglise de Scientologie, a publié une photo de son père, Ronald Miscavige, en uniforme nazi, quelques jours avant la publication par ce dernier d’un livre sur son fils et sur l’Eglise.

Le livre de Ronald Miscavige, qui devrait être publié le 3 mai prochain, est intitulé « Impitoyable : la Scientologie, mon fils David Miscavige et moi » et est destiné à révéler de nouvelles informations sur la secte et sur l’ascension de David Miscavige à sa direction.

Dans une tentative apparente pour discréditer Ronald Miscavige, qui a 80 ans, l’Eglise de la Scientologie a publié une photo de ce dernier vêtu d’un costume noir et arborant un brassard de papier sur sa manche droite sur laquelle une croix gammée est visible, a rapporté vendredi le tabloïd américain TMZ.

Le site ne précise pas quand la photo a été prise.

L’Eglise a également envoyé plusieurs lettres à l’éditeur du livre, affirmant que Ronald Miscavige est un raciste qui utilise couramment le mot « nègre ».

Un représentant de l’église a déclaré a TMZ que « Le comportement exposé dans cette photo et décrit dans les lettres est odieux aux yeux de David Miscavige et cela l’a contraint à essayer de trouver un moyen de contenir son père. »

Le chef de l’église a renié son père, selon le rapport.

L’Eglise à également indiqué que Ronald Miscavige aimait chanter « Il y a un nègre dans l’allée qui a la gaule, tartine-le, frotte-le » sur l’air de l’hymne national, selon le rapport.

Ronald Miscavige déclaré à ABC News jeudi qu’il avait dû s' »échapper » de l’Eglise de Scientologie, qui est dirigée par son fils depuis la mort de son fondateur, L. Ron Hubbard, en 1986.

Pour lui, ceci signifiait quitter le terrain de 500 hectares appartenant à l’Eglise et connu sous le nom de « Gold Base », situé à Hemet, à deux heures à l’est de Los Angeles, en Californie.

« Vous ne pouvez pas partir. Vous pensez que vous pouvez simplement partir ? Non, vous serez arrêté », a-t-il déclaré à ABC.

Miscavige père, qui produisait de la musique pour l’église, a décrit dans l’interview comment, en quelques mois, il a habitué les gardes de l’Eglise à le laisser conduire jusqu’au magasin de musique locale tous les dimanches.

Un dimanche, a raconté Ronald Miscavige, alors qu’il était avec sa femme dans la voiture : « je conduisais lentement faisant en sorte de ne pas éveiller les soupçons. Quand j’ai tourné à gauche, j’ai appuyé sur l’accélérateur … Je savais que nous étions libres. Je savais qu’ils ne pouvaient pas nous attraper ».

Au cours de l’interview, le père du chef de l’église a décrit comment son fils était passé d’un « enfant aimable » à un chef « impitoyable » après avoir rejoint le « Sea Org » au quartier général de la Scientologie, à Clearwater en Floride. Le « Sea Org » a été décrit comme étant le « clergé » de l’Eglise de la Scientologie.

Dans une déclaration écrite à ABC, l’Église de Scientologie a accusé Ronald Miscavige de « chercher à se faire de l’argent sur la célébrité de son fils » en publiant ce livre.

« Ronald Miscavige n’était jamais là quand David Miscavige a grimpé les échelons jusqu’à obtenir la direction de l’Eglise de Scientologie », a déclaré le communiqué.