La chanteuse pop Selena Gomez est la dernière célébrité en date à s’impliquer dans le conflit de Gaza. Elle a exprimé son soutien à la bande de Gaza sur Instagram samedi.

Gomez, une chrétienne pratiquante, a posté un message qui disait « priez pour Gaza » samedi, s’attirant aussi bien les foudres que le soutien de ses fans.

« S’il-vous-plaît, priez pour ces familles et bébés aujourd’hui. S’il vous plaît, souvenez-vous de ce qui est important dans la vie. Nous sommes ici pour aider, inspirer et aimer. Soyez ce changement #wearethenextegeneration [#noussommeslaprochainegénération] », a écrit Gomez.

Le post sur Instagram – qu’elle a aussi tweeté a obtenu plus de 575 000 likes – et a immédiatement entraîné un buzz médiatique alors que les fans de la star prenaient partis.

Certains la défendaient tandis que d’autres l’a exhorté à prier pour Israël.

Gomez a 21,5 millions de followers sur Twitter.

Un fan israélien (gil_magen) a condamné ce post. Il a commenté : « vous n’avez pas entendu parler des roquettes qui ont été lancées sur Israël de Gaza avant la guerre parce que vous ne vivez pas en Israël ! ».

Gomez a tweeté un peu plus tard : « Et bien sûr pour être claire, je ne choisis pas un camp. Je prie pour la paix et l’humanité pour tous ! ».

La semaine dernière, Rihanna a aussi montré son soutien à Gaza sur Twitter et a ensuite effacé son post. Plusieurs autres célébrités, dont le producteur Swizz Beatz et le rappeur Waka Flocka Flame, ont exprimé leur soutien à Gaza via les médias sociaux.

Des rumeurs, qui ont circulé en 2013, affirmaient que Gomez, qui est une ancienne superstar de Disney, devait donner un concert en Israël mais ces rumeurs n’ont jamais été confirmées.

Elle vient récemment de finir sa tournée mondiale et sera la voix de l’un des personnages principaux du dessin animé en 3D de Sony, Hotel Transylvania 2.