Le ministre de la Santé Yaakov Litzman a expliqué jeudi qu’il avait rendu visite à un rabbin condamné pour crimes sexuels dans le cadre de son « devoir éthique » de se préoccuper de tous les malades, indépendamment de leur milieu.

Litzman et le vice-ministre de l’Education Meir Porush ont rendu visite mardi à Eliezer Berland, 80 ans, actuellement assigné à résidence, condamné après avoir été reconnu coupable de deux actes indécents et d’un cas d’agression sexuelle.

« En tant que ministre de la Santé, je ressens la nécessité d’un devoir d’éthique public, ainsi qu’une responsabilité personnelle, d’aider ceux qui se tournent vers moi », indépendamment de la « religion, de la race, du genre ou du niveau social », a écrit Litzman dans une lettre aux avocats représentant les victimes de Berland.

Le ministre issu du parti ultra-orthodoxe Yahadout HaTorah a indiqué avoir refusé les requêtes déposées à de multiples reprises par Berland et ses partisans de rencontrer le rabbin en prison. Malgré tout, a-t-il déclaré, maintenant que le rabbin se trouve assigné à résidence en raison de son cancer et « qu’il a payé sa dette envers la société, j’ai accepté de le voir pour accomplir la mitzva de rendre visite aux malades et de l’aider à guérir de sa pathologie ».

Litzman a souligné que sa visite n’a pas pour objectif « de légitimer les accusations graves prononcées contre [Berland]. Il a par ailleurs rejeté les affirmations que cette rencontre soit une insulte faite aux victimes de Berland et a présenté ses excuses si elle avait été comprise comme telle.

Berland a été condamné à 18 mois d’emprisonnement. Au début du mois, après cinq mois passés derrière les barreaux, il a obtenu la permission de déménager dans un hôtel situé à proximité du centre médical Hadassah de Jérusalem sur le mont Scopus, où il sera placé sous surveillance constante jusqu’au mois d’octobre 2017, qui marquera le terme de sa condamnation.

La députée de l’opposition Ayelet Nahmias-Verbin (Union Sioniste) a déclaré qu’en rendant visite à Berland, les deux ministres ont fait du tort à tous les citoyens respectueux de la loi, qui voient que leurs dirigeants rendent hommage à un criminel sexuel qui a blessé des femmes, a annoncé la Deuxième chaîne.

« Les visites filmées des dirigeants du parti Yahadout HaTorah chez le rabbin Berland sont insupportables », a-t-elle déclaré.

« C’est particulièrement inacceptable de la part d’une population qui insiste sur la pudeur dans ses formes les plus extrêmes », a-t-elle ajouté.