Depuis le 18 mars jusqu’au 26, un peu partout en France, dans les établissements scolaires et ailleurs, se déroule la semaine d’actions contre le racisme et l’antisémitisme.

La ministre de l’Education Najat Vallaud-Belkacem participera à la soirée de projection du film-documentaire « CoExist, lutter contre le racisme et l’antisémitisme » de Jonathan Hayoun.

« Près de 30 000 élèves dans toute la France ont ainsi suivi ce module de deux heures, accompagnés par des bénévoles militants du collectif d’associations composé de l’UEJF, de SOS Racisme et de La Fabrique, » se félicite le site de l’Education nationale.

A cette fin, le ministère de l’Education met à disposition des enseignant toute une batterie de documentaires et de matériel pédagogique à destination des enseignants.

La Délégation inter-ministérielle de lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (Dilcrah) qui participe à cette semaine propose un répertoire d’événements dans toute la France.

Les actes racistes, antisémites et anti-musulmans ont connu une baisse significative en France entre janvier et septembre 2016 d’après les chiffres publiés par la police nationale française et relayés par l’ambassade de France en Israël dans un communiqué.

Sur cette période, l’on remarque une baisse de 22,90 % des actions à caractère raciste (homicides, attentats et tentatives, incendies, dégradations, violences et voies de fait), ainsi qu’une baisse de 17,57 % des menaces (propos, gestes menaçants et démonstrations injurieuses, inscriptions, tracts et courriers).

La baisse la plus forte concerne les actes antisémites, avec une chute de 66 % du nombre d’actions et de 60 % du nombre de menaces à caractère antisémite.