Quelques minutes avant de se mettre en route pour une visite d’Etat en Amérique latine, l’épouse du Premier ministre Benjamin Netanyahu a remercié le public pour son soutien alors qu’elle doit actuellement faire face à une inculpation imminente pour détournement de fonds publics.

« Je veux dire merci aux milliers et milliers et milliers de citoyens israéliens et de personnes du monde entier qui me soutiennent, qui m’aident et qui m’encouragent », a dit Sara Netanyahu.

« Je veux dire que quand tout va bien, et quand tout va moins bien, votre aide et votre soutien me donnent la force de continuer toutes ces choses que je réalise pour ceux qui ont besoin d’aide, ce que je tente de faire de mon mieux », a ajouté l’épouse du Premier ministre qui travaille également comme psychologue auprès de la municipalité de Jérusalem.

Elle a conclu en émettant des voeux pour la nouvelle année juive. « Je souhaite [simplement] à tous Shana Tova. Que cette nouvelle année ne puisse apporter que de bonnes choses à chacun d’entre nous ».

S’adressant aux journalistes avant de monter dans l’avion qui le mènera à Buenos Aires, le Premier ministre a confirmé qu’il rencontrera le président américain Donald Trump à la fin du mois.

« Je suis impatient de rencontrer le président Trump, mon ami, aux Etats-Unis, à New York », a-t-il dit.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, à droite, et son épouse Sara embarquent à bord de l'avion qui les mènera en Amérique latine pour une visite d'état de dix jours, le 10 septembre 2017 (Crédit : Raphael Ahren/Times of Israel)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, à droite, et son épouse Sara embarquent à bord de l’avion qui les mènera en Amérique latine pour une visite d’état de dix jours, le 10 septembre 2017 (Crédit : Raphael Ahren/Times of Israël)

Il a également exprimé son inquiétude envers ceux qui ont été touchés par les ouragans ravageurs Harvey et Irma, qui ont balayé le Texas et la Floride.

« Je veux saisir cette opportunité pour souhaiter à tous nos amis aux Etats-Unis qu’ils puissent s’extraire sains et saufs de ces temps difficiles », a-t-il dit. « Cette tempête, elle aussi, devra passer. Et tous les citoyens d’Israël prient pour la sécurité des citoyens des Etats-Unis d’Amérique ».

Netanyahu a déclaré aux journalistes qu’il s’était entretenu avec le président mexicain Enrique Peña Nieto auquel il a fait part de ses condoléances après le séisme qui a touché le pays vendredi, faisant au moins 90 morts.

Netanyahu a confié qu’il avait dit à Nieto « qu’Israël est prêt à mettre toute l’aide dont vous aurez besoin à votre disposition ». Il a qualifié la discussion de « très touchante » et a ajouté que les deux hommes continueraient leur entretien lorsqu’ils se rencontreront en personne dans quelques jours.

Le voyage – décrit comme « historique » par Netanyahu parce que c’est la première fois qu’un Premier ministre en exercice se rend en Amérique latine – survient dans un contexte d’enquêtes concernant des malversations présumées de la part du couple Netanyahu.

Un acte d’inculpation de 16 pages contre Sara Netanyahu détaillerait les dépenses illégales de l’épouse du Premier ministre à hauteur de 25 000 shekels par mois dans les meilleurs restaurants de Jérusalem.

Le Premier ministre fait également l’objet de soupçons dans deux dossiers différents.

Capture d'écran du dessin posté par Yair Netanyahu, le 8 septembre 2017 (Capture d'écran :Facebook)

Capture d’écran du dessin posté par Yair Netanyahu, le 8 septembre 2017 (Capture d’écran :Facebook)

Pour ajouter au malheur des Netanyahu, leur fils aîné, Yair Netanyahu, est à l’origine d’une tempête médiatique et politique depuis vendredi. Il avait publié sur sa page Facebook un dessin destiné aux critiques de ses parents mais qui a été largement décrié pour ses fondements antisémites. Il avait supprimé son post le même jour.