Shapira : Netanyahu et le ministère des Communications n’ont pas fait part de conflits d’intérêt au Procureur de l’état
Rechercher

Shapira : Netanyahu et le ministère des Communications n’ont pas fait part de conflits d’intérêt au Procureur de l’état

L'autorité des Titres enquête sur le géant des télécommunications Berzeq pour des soupçons de fraude boursière

Yossef Shapira, contrôleur de l'Etat, pendant la présentation d'un rapport de son bureau à la Knesset, le 1er novembre 2016. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Yossef Shapira, contrôleur de l'Etat, pendant la présentation d'un rapport de son bureau à la Knesset, le 1er novembre 2016. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le ministère des Communications ont échoué à dévoiler les conflits d’intérêt possible en liaison avec le président de Bezeq, Shaul Elovitz, a fait savoir le contrôleur de l’Etat dans un rapport rendu public mercredi.

Le contrôleur de l’Etat Yosef Shapira a déclaré que le directeur-général du ministère des Communications Shlomo Filber « avait agi de manière non-professionnelle et sans justification » en ne dévoilant pas sa relation personnelle ainsi que celle entretenue par Netanyahu avec Elovitz lorsqu’il avait été interrogé par le procureur général en 2015.

L’Autorité des titres israélienne a ouvert une enquête sur Bezeq, la plus grande entreprise de télécommunications israéliennes, en raison de soupçons de fraude boursière.

Dans la matinée, l’ATI a indiqué que Filber a été interrogé par la police pendant plusieurs heures. Aucune information supplémentaire n’a filtré en raison d’une ordonnance de non-publication du tribunal.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...