Le chef d’état-major de Tsahal Benny Gantz a envoyé une lettre au Premier ministre Benjamin Netanyahu, mercredi, dans laquelle il a protesté vivement quant aux revendications du Shin Bet, l’agence de sécurité d’Israël, de l’avoir averti d’une grande offensive planifiée par le Hamas pour l’été, quelques mois avant le conflit avec le groupe terroriste.

Dans la missive, Gantz réfute les allégations formulées par le directeur du Shin Bet, Yoram Cohen, et par l’agent responsable du renseignement dans le sud du pays qui a été identifié dans les médias israéliens comme « R », a rapporté la Dixième chaîne.

Le Shin Bet soutient que dès janvier l’organisation a donné des avertissements – mais demeurés ignorés – à l’armée selon lesquels le Hamas se préparait pour une attaque majeure prévue pour juillet.

Toutefois, un haut responsable de Tsahal a déclaré à la Dixième chaîne qu’il n’y avait pas eu d’avertissements donnés par le Shin Bet.

« Il n’y a pas eu d’avertissement ou même la moitié d’un avertissement, » a déclaré la source. « Le Shin Bet commet une escroquerie, et essaie simplement de présenter Tsahal comme ne s’étant pas préparée pour la guerre que le Shin Bet avait prévu. »

Gantz a réaffirmé à Netanyahu que l’armée israélienne n’a pas été alertée d’un quelconque plan du Hamas et a noté qu’à la suite des allégations il y a maintenant une grave crise de confiance entre Tsahal et le Shin Bet.