Les services de sécurité israéliens (Shin Bet) ont affirmé jeudi soir que des membres du mouvement terroriste palestinien du Hamas, soupçonnés de planifier l’assassinat du ministre des Affaires étrangères Avigdor Liberman, avaient été arrêtés.

Selon eux, les suspects « récoltaient des informations sur le convoi du ministre » sur ses trajets depuis et vers son domicile situé dans l’implantation de Nokdim en Cisjordanie, et cherchaient à se procurer un lance-roquette pour viser le véhicule.

Le Shin Bet a précisé dans un communiqué que les trois suspects, Ibrahim al-Zir, Ziad al-Zir et Adnas Tzabih, tous trois originaires du village de Harmala, près de Nokdim, en Cisjordanie, ont été arrêtés lors d’une opération des services de sécurité israéliens, de l’armée et de la police. Aucune indication n’a été fournie sur la date de leur arrestation.

Selon la même source, Ibrahim al-Zir a durant le conflit israélien à Gaza cet été « commencé a préparer un plan pour attaquer l’escorte motorisée du ministre des Affaires étrangères Avigdor Liberman, dans l’idée que cette attentat adresserait un message à Israël pour qu’il cesse le conflit à Gaza ».

« Ces derniers jours » les suspects ont été accusés par un tribunal militaire en Cisjordanie de conspiration pour meurtre et trafic d’armes, selon le même communiqué.