Le président de Yesh Atid, Yair Lapid, a déclaré samedi que si le Premier ministre Benjamin Netanyahu ne nommait pas un ministre de la Santé, son parti déposerait une requête auprès de la Cour suprême.

En vertu d’un accord de coalition avec les ultra-orthodoxes de Yahadout HaTorah, le député Yaakov Litzman sera nommé ministre adjoint de la Santé (les membres de ce parti n’acceptent pas de hauts postes ministériels en raison de leur idéologie religieuse).

L’entrée de Yahadout HaTorah dans le prochain gouvernement a été faite sous certaines conditions – comme revenir sur un certain nombre de réformes adoptées par la dernière Knesset, dont beaucoup ont été défendues par Yesh Atid.

Lapid a déclaré qu’il allait demander à Netanyahu de nommer un ministre de la Santé, et que si ce dernier ne le faisait pas et gardait uniquement Litzman au poste de vive-ministre adjoint, Yesh Atid se tournerait vers la Cour suprême.

« Le ministère de la Santé ne peut pas être dirigé par un homme qui refuse de prêter serment d’allégeance à l’Etat d’Israël et qui n’a pas les qualifications nécessaires pour gérer ce portefeuille important », s’est indigné Lapid lors d’un événement culturel à Kfar Saba samedi.

« Nous avons l’intention de nous tourner vers la Cour suprême contre la nomination de ministres qui ne jurent pas allégeance à Israël et à ses lois. Les citoyens israéliens méritent des ministres à plein temps », a-t-il affirmé.

Le ministère de la Santé était détenu par Yael German, de Yesh Atid, dans le gouvernement précédent.