Le célèbre imprésario et magnat de la musique Simon Cowell essuie le feu des critiques pour un don de 150 000 dollars effectué en faveur des « Amis des Forces de défense israéliennes ».

Le don de Cowell, fait lors d’un gala à Beverly Hills en octobre dernier, a récemment attiré l’attention du public, et avec lui, une violente critique en ligne.

Selon Ynet, les activistes ont enregistré des images d’enfants palestiniens tués dans la bande de Gaza sur le compte Twitter de Cowell. D’autres tweets ont accusé Cowell d’avoir « du sang sur les mains » et d’agir sur les ordres de ses « maîtres à Tel-Aviv ».

Cowell est chrétien, mais son père, Eric, était juif, comme sa partenaire actuelle, Lauren Silverman, qui a récemment donné naissance au premier enfant du couple.

Les « Amis des Forces de Défense israéliennes » est une association à but non lucratif basée à New York qui recueille des millions de dollars pour financer des allocations non-militaires pour les soldats de Tsahal, y compris des installations de conditionnement physique, des programmes d’éducation et des aides financières.

Israël a lancé sa campagne militaire dans la bande de Gaza le 8 juillet pour enrayer les tirs de roquettes de Gaza vers les villes israéliennes, et pour localiser et détruire les tunnels transfrontaliers utilisés par les terroristes du Hamas pour lancer des attaques sur le sol israélien.