Des sirènes d’alerte de roquettes ont retenti dans les hauteurs du Golan, dimanche après-midi, mais les forces de sécurité n’ont annoncé aucune frappe en territoire israélien.

Les alertes ont retenti quelques heures après une fausse alarme dans le sud d’Israël, près de la bande de Gaza.

Des luttes sur le côté syrien de la frontière entre les groupes rebelles rivaux ont lieu tout près de la frontière israélienne, avec de nombreux cas de tirs de mortier tombant en Israël.

Contrairement à la bande de Gaza, l’armée israélienne évite généralement de riposter sur le territoire syrien.

La semaine dernière, les résidents druzes de Majdal Shams dans le Golan ont attaqué une ambulance de Tsahal et tué un blessé syrien.

Leurs coreligionnaires en Syrie, des alliés du régime de Bashar el-Assad, ont été assiégés par des rebelles islamistes au cours des dernières semaines.