L’entreprise de médias britannique Sky News a présenté ses excuses pour avoir montré des images du conflit à Gaza pendant un entretien à propos de la Shoah avec le grand rabbin britannique Ephraim Mirvis.

Selon l’édition de jeudi du Jewish Chronicle de Londres, les regrets quant à la diffusion du 27 janvier ont été exprimés à travers une lettre envoyée par Peter Lowe, le directeur de la rédaction de Sky News, à un téléspectateur qui avait fait parvenir à la chaîne une lettre de doléances à propos de l’interview réalisée par le présentateur Adam Boulton.

Selon Lowe, montrer des images de Gaza alors que le Grand rabbin s’exprimait à propos du conflit israélo-palestinien était logique, mais avec le recul, il n’aurait pas dû associer les deux, ce qui a créé un « confrontation déplacée ».

Et d’ajouter : « Je suis désolé si vous, ou quiconque, avez été contrarié par l’entretien réalisé par Adam avec le grand rabbin. Je reconnais que les conditions particulières de la diffusion des images de Gaza étaient malheureuses ».

La plainte du téléspectateur Jacqui Rudolph concernait également la question posée par Boulton, à savoir si Israël provoque l’antisémitisme, pendant l’interview du 27 janvier, c’est-à-dire la Journée internationale de commémoration de l’Holocauste. Rudolph l’a qualifiée de « technique antisémite ancienne ». Une accusation que Lowe a rejetée.

« Je ne pense pas qu’il s’agisse d’une partie que nous devrions couper au montage et extraire de l’opportunité relativement rare d’interviewer le Grand rabbin face au grand public. Et ceci dans le but de lui donner l’occasion de s’opposer à ces idées et de les réduire au silence, » conclue-t-il.